Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 09:32

Voici la suite du premier article sur les cloisons : ossature & isolant laine de bois.

Le cloisonage avait duré chez nous de mi-mai à mi-juin, quasiemment un mois, sachant que l'on passe en même temps l'électricité. Nos cloisons sont composées de fermacell en 13 mm, une plaque par côté de l'ossature métallique, elles sont garnies avec des panneaux de laine de bois : Isonat+ , en 40 mm.


Fermacell

Cf cet article pour comparer ses propriétés avec le placo

1er constat, le fermacell ça pèse ! (et je pèse mes mots, hoho) On était 2 à le manoeuvrer, heureusement.

Notre premier contact s'est fait dans la douleur car nous avons du décharger manuellement 1 palette et demi à la main, plaque par plaque, soit environ 2.5 tonnes au total, de l'entrée du terrain jusqu'à la maison ...
80 plaques x 20 m, 2 heures à faire que ça !

1,6 km à pieds ça use les souliers, mais aussi les bras, les épaules, les genoux ...
   Cloison - ossature métallique et fermacell


Mise en oeuvre :

- Découpe à la scie égoïne (beaucoup de poussière = "tousse, tousse"). Un couteau spécial existe aussi.

- Collage des plaques bords à bord avec la colle fermacell : celle-ci s'applique avec une canule profilée. Elle sèche assez rapidement et devient extrêmement dure. Se découpe ensuite au cutter.
Prévoir un BON pistolet à colle pour ces cartouches, pas un tout en toc qui cassera après 3 coups de pompe.
La colle est polyuréthane, ils en sortent dernièrement une "écologique".

- Fixation par des vis spéciales fermacell. Il faut absolument utiliser celles-ci et non des vis placos, car elles ont une tête crantée qui rentre dans la plaque, là où une placo restera en surface. Il faut visser à plus de 15 mm du bord et 30 mm des angles, sinon ça casse.
Commencer par positionner un angle supérieur bien calé à la plaque d'à côté, après avoir mis une cale en bas à l'opposé. Visser l'angle supérieur et enlever la cale : la plaque va pivoter pour jointer parfaitement avec sa voisine en écrasant le joint de colle.

- Alignement / aplomb : étant donné que les plaques sont posées bord à bord, il ne faut pas qu'une dépasse de l'autre en profondeur. Nous avions vissé par précaution un liteau à chaque jonction, sur les 2 plaques, enlevé une fois les plaques bien collées.

- Finition joints : on a passé un enduit à joints fermacell sur les têtes de vis et les joints entre plaques. Cet enduit sent l'orange : attention ça donne des envies incontrôlables de boire du jus de fruits !
Ensuite ponçage : nuage de poussière garantie, c'est pire que de la farine ça se dépose partout.

- Finition plaques : il existe un enduit de finition pour rendre les plaques bien lisses.
L'aspect un peu "grossier" ne nous dérangeait pas et on a directement peint dessus : c'est nickel MAIS ça absorbe beaucoup.

- Raccord plafond : nous avons fini le haut des cloisons avec du plâtre.
Une maison ossature bois va travailler, surtout  les premières années : ces liaisons plafond fissureront à coup sûr, c'est déjà arrivé chez nous. On ne se formalise pas trop : il faut lever les yeux dessus pour le voir, et cela peut être refait.

- Angles : le fermacell est très résistant, mais un angle de cloison saillant sera un point faible qui ne résistera pas aux coups, inévitables (meubles, passages répétés ...).
Nous y avons posé des bandes armées d'angle, composée de filins ou feuillards métalliques, puis enduites de plâtre.


Article long mais on l'espère complet : bravo aux courageux qui sont arrivés jusqu'ici ! Vous avez gagné le droit de repasser nous voir.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Mari & bast - dans Cloisons
commenter cet article

commentaires

cola 24/11/2012 23:14


Bonjour. Avez-vous une estimation du prix au M2 ou au mètre linéaire (pour 2,4m de haut j'imagine) de vos cloisons, en intégrant la structure métalique, l'isolation chanvre/bois, et le fermacell
?


Bref, le cout des fournitures, avec colle, et compagnie.


Merci


 

Mari & Bast 05/01/2013 21:21



Les plaques sont en 2,5m de haut si je me souviens bien. J'ai recherché les coûts sans remettre la main dessus, désolé ...


Effectivement il faut compter la plaque, les rails horizontaux, verticaux, la colle, l'enduit de finition, les vis et l'isolant.


Si de votre côté vous avez des chiffres, on est preneurs.



Stéphane 08/02/2011 10:55



Bonjour,


Félicitation pour cet excellent site (très bien détaillé). Je commence tout juste à mettre les plaques de fermacell et je voulais savoir si le faite de fixer l'angle supérieur et
ensuite de faire pivoter la plaque était vraiment efficace ? en se qui concerne l'alignement vous parlez d'un liteau à chaque jonction, mais la colle de vous gêne pas ? le
liteau est sur tout la longueur de la plaque ?


Merci et bonne continuation


Stéphane


 


 



Mari & Bast 08/02/2011 13:47



Bonjour Stéphane ! Oui la technique de fixer d'abord l'angle supérieur en jonction avec la plaque d'avant est efficace, car lorsque l'on enlève la cale sous l'angle opposé le champ de la nouvelle
plaque écrase la colle et se plaque parfaitement avec celle d'avant.


On n'a pas procédé comme cela à chaque fois : à 2 c'est plus rapide de "faire levier" au niveau du pied de la plaque pendant que l'autre fixe. Mais il faut être 2.


 


Le coup du liteau n'est pas obligatoire non plus mais pratique : on en fixait 1 ou 2 dans le sens horizontal, cela ne gène pas la colle (inutile d'en mettre trop de la colle : si ça déborde
beaucoup c'est infernal à découper ensuite).Une fois sec on dévisse le liteau.


Ce qui marche bien aussi pour l'alignement de 2 plaques, c'est de décaler légèrement les rails verticaux pour que la plaque 1 couvre le rail 1 et un peu du rail 2, et que la plaque 2 couvre le
reste du rail 2. Ainsi pas de risque de faux aplomb entre les 2 rails (je sais pas si c'est très clair ...)


 


A+ et merci !



Leo 28/12/2010 10:29



Bof l'enduit ca boit aussi, donc si on enduit faut pas que ce soit pour éviter la sous couche...


Dans notre cuisine peinture Valentine framboise... ben il a fallu faire trois couches. Justement la différence entre les endroits enduits (donc blancs dessous) et pas enduits (donc gris clair
dessous) se voyait. Dans ces cas-là il faut VRAIMENT faire une sous-couche pour au moins uniformiser, mais je pense quand même que pour avoir la couleur à sa pleine puissance on n'échappe pas aux
trois couches...



Mari & bast 29/12/2010 22:15



OK, merci pour ce retour d'expérience.


Sympa le blog sinon, on va jeter un oeil attentif ... A bientôt !



Leo 27/12/2010 15:45



Peinture : le fermacell nu boit comme un chameau, il faut absolument faire une voire deux couches de "sous-couche" (aka peinture de *** premier prix, diluée ou non) pour l'abreuver avant de
sortir sa belle peinture qui coute cher



Mari & bast 28/12/2010 00:02



Oui très bonne image ! Le Fermacell nu pompe vraiment la peinture, par contre nous n'avons pas testé l'enduit de lissage ... plus cher ou moins cher qu'une double couche ? Laissé brut c'est super
poreux.


Nous avons déjà passé 2 couches de blanc partout, ça commence à être bien propre : la troisième devrait être la bonne. Pour la peinture rouge de la cuisine qui est assez couvrante, une seconde
couche suffira je pense.



Bienvenue chez nous !

La maison bois de nous, c'est le blog des tribulations de Mari et Bast et de leur "presqu'auto-construction", commencée fin 2009, quelque part entre Toulouse et Albi. Maison en ossature bois, bioclimatique, basse consommation, théoriquement BBC effinergie.

Lamaisonboisdenous : La maison bois de nous    autoconstructeurs 2011

Famille, amis, autoconstructeurs, bricoleurs, curieux ou autres : c'est avec plaisir que nous partageons notre projet, nos choix techniques, nos recherches, et le récit des étapes de la construction.
Vous voulez réagir à un article, donner votre avis ? FONCEZ : un commentaire ça fait toujours PLAISIR !
Et n'hésitez pas à vous inscrire à la lettre d'infos (juste en dessous) pour ne rater aucune nouvelle.

Vous Cherchez Quelque Chose ?

Coucou, qui est là ?

LaMaisonBoisDeNous a accueilli un total de visiteurs, il y a actuellement  Internautes en cours de visite.

Les blogs que l'on suit

On n'est pas seuls à s'aventurer dans la construction, et il y a tellement de beaux projets que c'est dur d'en sélectionner seulement quelques-uns. Voici quelques blogs que l'on suit assiduement.

Ils ont fini / ils sont des "références" connues :
Ils sont forts ils sont beaux : ils sont ICI !

Et ci-dessous ceux qui y sont encore :
Mob-Castelneuvienne : une mob super sympa, un blog tout aussi sympa
NidEcologique : une mob avec isolation en paille, avis techniques sur plusieurs technologies "écolo"
La cabane à Xavier : rénovation maison, ceinture noire en bricolage mécanique
Danslamaison : rénovation d'une maison des années 30 qui ne manque pas de charme
Hep-toit-la-bas : future jolie mob dans les hautes Alpes
Maison.bioclimatique : une jolie maison bioclimatique en haute-Savoie
NotreMaisonEnMadriers : maison en madriers de bois dans le pays du vent d'Autan, le Lauragais
NifNif : la maison en bois de NifNif. Le loup peut toujours souffler ...
Mamaisonsolaire : une jolie maison solaire en bois, dans le massif central
MaisonChanvre : une belle maison en paille avec entre autres un poêle Stuv 30 et un puits Canadien. Un des premiers blogs construction que l'on a découvert, qui nous a motivé à nous lancer dans notre propre projet, et récemment re-découvert avec plaisir.

Comprendre, partager