Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 18:05
Plaque de fermacell     Suite au premier article comparatif femacell / solutions placo, voici maintenant :
- quelques détails techniques : isolation, environnement, phonique, perméance, résistance
- sa mise en oeuvre
- liens et autres solutions fermacell

La suite dans un prochaine article : mise en place des cloisons.

 


Détails techniques

Isolation / inertie : la différence de résistance thermique fermacell / placo est anecdotique.
Par contre le fermacell étant plus lourd, il apporte une légère inertie supplémentaire à la maison. Sur une maison béton qui pèse des tonnes ce sera non significatif, sur une maison bois éventuellement ... très petit plus pour le fermacell.
   Fermacell & Isolation

 

Environnement : fermacell joue "la carte environnement" en faisant du marketing sur une plaque "propre", avec matériaux contrôlés, plaques et colle non émissifs ... ouais ouais : d'abord la colle pour plaques à bords droits est une colle polyuréthane -> qu'elle ne diffuse plus une fois sèche et polymérisée, OK on veut bien croire. A savoir tout de même qu'ils sortent une version "écolo", pas disponible au moment de notre construction (on ne connait pas sa composition).
D'autre part qu'en est-il de l'énergie grise pour produire tout cela ? Conclusion personnelle : ne pas y chercher un avantage environnemental.
   Fermacell & Environnement

 

Isolation phonique : nous avons monté des cloisons remplies d'isolant laine de bois sur ossature metallique -> plaque fermacell / isolant 45 mm / plaque fermacell. Les bruits de chocs et aériens sont très bien amortis, MAIS du coup le point faible vient des portes isoplanes : tout le bruit passe maintenant par là. La performance est effective, mais inutile donc de vouloir une super isolation phonique tant que l'on n'a pas trouvé les portes qui vont avec.    Fermacell & Bruit

 

Perméance : la perméance est malheureusement quelque chose de peu pris en compte par la plupart des constructeurs. Méconnu, difficile à calculer ou mettre en oeuvre ?... Peu importe, toujours est-il que le principe de murs perspirants permet grosso-modo d'auto-réguler l'humidité intérieure en employant les bons matériaux, dans le bon ordre.
Autrement dit cela limite les risques de ruissellement, auréoles, moisissures et autres pathologies des cloisons.
Pour que cela marche il faut que tous les éléments constituant la paroi aient un niveau de perméance croissant de l'intérieur vers l'extérieur. Indice fermacell = 0,56 / placo = 1.
Pour en savoir plus, on vous conseille ce lien.
Rajout au 6 avril : la perméance, CA MARCHE. Après 7 mois dans la maison sans VMC et des douches bien chaudes régulières -> 0 traces d'humidité.
   Fermacell & Perméance

 

Résistance mécanique  : comme on l'a vu dans le premier article le fermacell est vraiment robuste. Poids supporté en cisaillement ou en arrachement plutôt pas mal, bonne résistance aux chocs (testé et approuvé), contreventement ...
Les points faibles sont les bords de plaque lors du montage et les angles, comme le placo.
2 précautions à prendre :
- lors du vissage des plaques, ne pas visser à moins de 15mm du bord et 30mm dans les angles : ça cassera à coup sûr (nous on s'est fait avoir quelques fois).
- si les cloisons présentent des angles saillant ils risquent de souffrir : passage répété = chocs. On vous conseille de poser une bande armée d'angle, composée de filins ou feuillards métalliques à enduire de plâtre.
   Fermacell & Résistance

 


Mise en oeuvre
Les détracteurs du fermacell se basent souvent sur cet aspect-là.

Poids : le fermacell est lourd, très lourd même, pas évident à manoeuvrer seul pour les plaques standards
(en Toulousain on dira : "putain que c'est lourd ce bordel, con !" ou bien "bouducon ça pèse un âne mort ce 'fer-machin' !")
Il existe tout de même des plaques de dimensions plus réduites, manoeuvrables plus facilement. Avantage placo.

Découpe : le placo se découpe au cutter + règle, il suffit de découper le carton et donner un coup sec pour casser. Pour le fermacell il existe un cutter spécial, le principe est le même. De notre côté nous avons fait à l'égoïne à plâtre : coupe nette mais beaucoup de poussières. Léger avantage placo.

Les joints : le fermacell existe depuis peu à bords amincis avec une finition par bandes, comme le placo.
Nous avons utilisé des plaques à bords droits : certains détracteurs les décrient, mais pour des néophytes comme nous cela n'a été en RIEN un problème ! La pose bord à bord est simple, la colle facile à appliquer une fois le coup de main pris, pas de débords si on est consciencieux ... je pense que c'est plutôt une question de vieilles habitudes, dures à faire évoluer. Match nul.

Finition : les plaques ont un aspect "rugueux" (et la façe "écrite" a un grain légèrement plus prononcé, attention de ne pas inverser lors de la pose). Il existe un "enduit de lissage" pour obtenir un bon étât de surface.
De notre côté nous ne l'avons pas utilisé : une grosse couche de peinture donne déjà une finition satisfaisante à notre goût.
Par contre c'est un matérieau qui "pompe" énormément, ne pas lésiner sur la peinture.
Si vous cherchez une finition parfaite, il faudra tout de même utiliser l'enduit de finition.
 


Liens Fermacell & autres solutions
Voici des lien vers Xella, le fabriquant de fermacell (et d'Itong également = béton cellulaire) :
- fabriquant
- présentation du fermacell
- documentations techniques

Il existe d'autres solutions chez Xella :
- les plaques "powerpanel" : celles-ci sont composées de ciment et fibre de verre et destinées aux locaux fortement humides, ou subissant de grosses projections d'eau. Nous n'avons pas creusé de ce côté-là. Cf ce lien.
- le fermacell pour le sol, ou "fermasol" : nous en utiliserons sans doute pour la salle de bains de l'étage. Cf ce lien.


Au final on est très satisfaits de ce produit même s'il présente des contraintes supplémentaires lors de la pose.
Ha oui au fait : on n'a pas d'actions chez Xella, tout ça c'est juste le fruit de nos recherches et réflexions perso.
Vu la super pub qu'on leur fait on devrait peut-être leur demander une commission ... 


La suite, montage du fermacell : "cloisons fermacell & isolant laine de bois".

Partager cet article

Repost 0
Publié par Mari & bast - dans Cloisons
commenter cet article

commentaires

florence 27/10/2013 12:47


Merci pour ce chouette boulot. Exsaustif. Clair et franc. Ce dont on a besoin en néophyte


Un autre avantage du fermacel quand on travaille seule(e): réailser des enduits épais à la chaux (que j'achète en magasin agricole (chaux pour les champs) et qui ne coutent à peu près RIEN : pas
de problèmes pour les jonctions de plaques qui sont parfaitement masquées par l'enduit. Pas de "bandes", de ponçages fastidieux...


Autre chose : pour les petits gabarits (les femmes "for exemple"): les plaques de 150 par 100, à 18 kgs : c'est faisable!


Merci pour toutes ces informations

Mari & Bast 15/01/2014 12:03



Merci pour toutes ces précisions intéressantes !


Etes-vous satisfaite de votre côté de vos cloisons ?


Et quel est votre avis sur l'enduit à la chaud dont vous parlez ? facilité de mise en oeuvre, confort, tenue dans le temps, couleur etc ?...


Merci !



L'Oeil qui court 07/02/2013 17:54


Bonjour,


Des idées légères avec cet article lourd de connaissances pratiques !


 

Mari & Bast 10/02/2013 12:17



Joliment formulé, merci ! 



BOURGEOIS Patrice 30/01/2011 11:42



Bonjour


Oh putain con que c'est bien expliqué. Moi qui suis un pro du bricolage (2 maisons en réno) et une ossature bois en construction (fondations à ce jour) j'ai trouvé très pro cette présentation
Fermacelle/Placo, et ai appris encore des trucs. Ce qui de plus me reforce dans ma conviction fermacell. Le point ''le plus négatif'', c'est le poids pour celui qui pose (dans mon cas
professionnel, plaquiste). Mais il faut penser aussi à leur dos, j'espère qu'il auront un lève plaque adéquat. Merci pour ces infos.


Patrice.



Mari & Bast 30/01/2011 21:17



Bonjour Patrice et merci pour ce com' sympa ! On est contents que ce comparatif puisse être utile.


De ton côté 2 maisons + une nouvelle mob c'est ceinture noire de bricolage ça, bravo, sacré courage !


En ce qui concerne le Fermacell, effectivement en usage régulier "professionnel" son poids peut être dissuasif. Porter ces plaques toute la journée, toute l'année ... 


A part ça pour nous c'est tout bon.



zapetou 27/09/2010 19:23



tres bon comportement


bravo a vous



zapetou 24/09/2010 19:29



que dire a part encore une fois


bravo pour tout ses détails!


trés bons articles, que ce comparatif, et merci a vous d'avoir passé tout ce temps pour nous pondre encore un tres bon article, tres bien détaillé


merci



Mari & bast 27/09/2010 13:03



Avec plaisir ! Après avoir galéré pour réunir ces infos, on s'est dit que ce serait bien utile de faire profiter.



Bienvenue chez nous !

La maison bois de nous, c'est le blog des tribulations de Mari et Bast et de leur "presqu'auto-construction", commencée fin 2009, quelque part entre Toulouse et Albi. Maison en ossature bois, bioclimatique, basse consommation, théoriquement BBC effinergie.

Lamaisonboisdenous : La maison bois de nous    autoconstructeurs 2011

Famille, amis, autoconstructeurs, bricoleurs, curieux ou autres : c'est avec plaisir que nous partageons notre projet, nos choix techniques, nos recherches, et le récit des étapes de la construction.
Vous voulez réagir à un article, donner votre avis ? FONCEZ : un commentaire ça fait toujours PLAISIR !
Et n'hésitez pas à vous inscrire à la lettre d'infos (juste en dessous) pour ne rater aucune nouvelle.

Vous Cherchez Quelque Chose ?

Coucou, qui est là ?

LaMaisonBoisDeNous a accueilli un total de visiteurs, il y a actuellement  Internautes en cours de visite.

Les blogs que l'on suit

On n'est pas seuls à s'aventurer dans la construction, et il y a tellement de beaux projets que c'est dur d'en sélectionner seulement quelques-uns. Voici quelques blogs que l'on suit assiduement.

Ils ont fini / ils sont des "références" connues :
Ils sont forts ils sont beaux : ils sont ICI !

Et ci-dessous ceux qui y sont encore :
Mob-Castelneuvienne : une mob super sympa, un blog tout aussi sympa
NidEcologique : une mob avec isolation en paille, avis techniques sur plusieurs technologies "écolo"
La cabane à Xavier : rénovation maison, ceinture noire en bricolage mécanique
Danslamaison : rénovation d'une maison des années 30 qui ne manque pas de charme
Hep-toit-la-bas : future jolie mob dans les hautes Alpes
Maison.bioclimatique : une jolie maison bioclimatique en haute-Savoie
NotreMaisonEnMadriers : maison en madriers de bois dans le pays du vent d'Autan, le Lauragais
NifNif : la maison en bois de NifNif. Le loup peut toujours souffler ...
Mamaisonsolaire : une jolie maison solaire en bois, dans le massif central
MaisonChanvre : une belle maison en paille avec entre autres un poêle Stuv 30 et un puits Canadien. Un des premiers blogs construction que l'on a découvert, qui nous a motivé à nous lancer dans notre propre projet, et récemment re-découvert avec plaisir.

Comprendre, partager