Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 21:05

Voilà ce qui arrive en électicité quand on est tête en l'air / négligeant sur certaines mesures / que ses propres plans ne sont pas clair : le cable sort au mauvais endroit et il faut le déplacer.

Pour cela on va dire qu'il y a 2 écoles : les saignées et les trou-trous.
Nous on est du genre "trou-trous" : moins de plâtre à faire ensuite et plaques moins fragilisées ... mais plus galère pour tirer la gaine.

Trou-trous ouverts    Trou-trous fermés
Troutous-ouverts.JPG   Troutrous-fermes.JPG


Pour faire un bon trou-trou*, il faut une scie cloche. On perçe bien sûr à l'endroit où le cable est destiné, et autant de fois qu'il le faut entre les 2 trous (celui d'origine et celui de destination), environ tous les 20 cm.

Pour passer la gaine, préparez d'abord une liste de gros mots proportionnelle à la distance à parcourir, car vous allez tous les énumérer lors de cette laborieuse progression.
On passe la gaine par derrière la plaque, d'un trou à l'autre pour se guider.
Le plus galère est lorsque l'on atteind un rail vertical : là il faut faire un trou au plus près et sonder avec une tige pour trouver un trou (un autre) dans le rail.

Bon courage avec vos propres trou-trous !
* Pourquoi "trou-trou" au fait ? Un trou de départ de départ, un d'arrivée, trou + trou = "trou-trou", mathématique non ?


Précision 1 : il existe des outils pour éviter la technique trou-trou appellés aiguille tire-fil, dont on ne s'est pas équipé.
Cf commentaires de Zapetou et Arnaud vous trouverez une image, à voir également avec les prix sur ce site de vente en ligne.

Précision 2 : nos cloisons sont isolées avec de la laine de bois, "mal-aimée" des électriciens dixit un électricien que l'on connait. Effectivement une fois placée elle est peu déformable (ce qui est un avantage du point de vue isolation), et retient les gaines.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Mari & Bast - dans Electricité
commenter cet article

commentaires

arnaud 17/02/2012 12:08


Sinon il existe les aiguilles en PVC utilisés par les TP pour les réseaux secs, tu la passes tu y accroche ce que tu veux et tu tires, ca passe tout seul...

Mari & Bast 20/02/2012 11:47



Bonjour et merci !


Je connaissais cet outil mais n'ai jamais investi, c'est sûrement du temps de gagné mais nous avons eu juste à faire une pièce ainsi.


Néanmoins tu as bien fait de commenter, je rajoute la précision dans l'article. Merci !



zapetou 15/02/2012 21:07


en effet la fibre de bois! on aime pas bien pour les modification

Mari & Bast 20/02/2012 11:37



Tu m'étonne. J'ai vite compris pourquoi.



zapetou 15/02/2012 17:15


BOUDUCON le massacre!!


voilà mes premiers mots a la vison des images!!


il y as des technique et des outils pour évité ce genre de soucie!


biensur, faut le coup de main, mais en fonction du doublage et d'autre truc on peu réalisé ce genre de manip sans faire tout ses trou


prendre une longueur de truc souple, genre:


couvercle de goulotte pas trop large, antenne de cb en fibre ou autre baguette de soudure ect!


il existe meme des passe fil rigide , j'avais montré sur un de mes article cet outil tres pratique





 


cet tres baguette en fibre de différence grosseur donc de rigidité plus ou moins souple avec tout un arsenal d'embout pour fixer, accrocher et tiré des fil et autre truc derriere les doublage


 


 


bon perso je n'ai pas de mérite dans le cadre légal de mon job j'utrilise ca tout les jours

Mari & Bast 15/02/2012 18:00



Hé c'est pas bien de se moquer de mes trous-trous, je m'étais appliqué en plus !


Nos cloisons sont isolées avec de la laine de bois (mal-aimée des électriciens dixit une connaissance électricien justement) : il faut forcer comme une mûle pour tirer les gaines, d'où notre
méthode non-conventionnelle.





 


Merci pour les outils, je vais les rajouter en lien.



Bienvenue chez nous !

La maison bois de nous, c'est le blog des tribulations de Mari et Bast et de leur "presqu'auto-construction", commencée fin 2009, quelque part entre Toulouse et Albi. Maison en ossature bois, bioclimatique, basse consommation, théoriquement BBC effinergie.

Lamaisonboisdenous : La maison bois de nous    autoconstructeurs 2011

Famille, amis, autoconstructeurs, bricoleurs, curieux ou autres : c'est avec plaisir que nous partageons notre projet, nos choix techniques, nos recherches, et le récit des étapes de la construction.
Vous voulez réagir à un article, donner votre avis ? FONCEZ : un commentaire ça fait toujours PLAISIR !
Et n'hésitez pas à vous inscrire à la lettre d'infos (juste en dessous) pour ne rater aucune nouvelle.

Vous Cherchez Quelque Chose ?

Coucou, qui est là ?

LaMaisonBoisDeNous a accueilli un total de visiteurs, il y a actuellement  Internautes en cours de visite.

Les blogs que l'on suit

On n'est pas seuls à s'aventurer dans la construction, et il y a tellement de beaux projets que c'est dur d'en sélectionner seulement quelques-uns. Voici quelques blogs que l'on suit assiduement.

Ils ont fini / ils sont des "références" connues :
Ils sont forts ils sont beaux : ils sont ICI !

Et ci-dessous ceux qui y sont encore :
Mob-Castelneuvienne : une mob super sympa, un blog tout aussi sympa
NidEcologique : une mob avec isolation en paille, avis techniques sur plusieurs technologies "écolo"
La cabane à Xavier : rénovation maison, ceinture noire en bricolage mécanique
Danslamaison : rénovation d'une maison des années 30 qui ne manque pas de charme
Hep-toit-la-bas : future jolie mob dans les hautes Alpes
Maison.bioclimatique : une jolie maison bioclimatique en haute-Savoie
NotreMaisonEnMadriers : maison en madriers de bois dans le pays du vent d'Autan, le Lauragais
NifNif : la maison en bois de NifNif. Le loup peut toujours souffler ...
Mamaisonsolaire : une jolie maison solaire en bois, dans le massif central
MaisonChanvre : une belle maison en paille avec entre autres un poêle Stuv 30 et un puits Canadien. Un des premiers blogs construction que l'on a découvert, qui nous a motivé à nous lancer dans notre propre projet, et récemment re-découvert avec plaisir.

Comprendre, partager