Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 21:20

Jeudi 12 avril 2012 : la première bétonnière de l'année !
Tout comme la première hirondelle, elle annonce le retour des beaux jours. Ou pas.

Après séchage des fondations et réception des parpaings nécessaires, on peut commencer à bâtir les murs de soutènement, toujours sous une pluie radieuse.

P4120140.JPGIl est frais mon béton, il est frais !    Monter un mur n'est pas trop compliqué quand :
- on connaît la "recette" du mortier (ciment / sable / eau, on y reviendra),
- celle du béton (à ne pas confondre, ciment / sable / gravier / eau, on y reviendra également),
- que l'on a les ingrédients et les ustensiles adéquats
- et que l'on s'est exercé une ou 2 fois auparavant avec quelqu'un qui a déjà pratiqué le montage de moellons.

Si vous cherchez un initié voici une astuce pour le reconnaitre : il a en général de grosses mains caleuses, une truelle qui dépasse de la poche, le dos vouté et les jambes tassées à force de porter des blocs (vous avez dit "cliché" ?).
Rester à l'attraper : un appeau à maçon qui imite le cri de la bétonière, une bière comme appât, un filet et hop !
 
Voici un petit récapitulatif sur comment monter les rangées de parpaings d'un mur.
   
1/ L'alignement du mur : on tend une corde qui servira a repérer l'intérieur (ou l'extérieur) du futur mur. Légèrement positionnée au dessus d'une hauteur de parpaing, on la remonte à chaque rangée.
La règle n°1 quand on ne veut pas se retrouver avec un mur en forme de vague (ou en forme de rien du tout) :
"il est INTERDIT de TOUCHER la CORDE"
("il est interdit de parler du fight club" vient seulement en n°2 en réalité).

2/ A l'aide d'une truelle on étale le mortier, notre colle à parpaings. Les moellons étant creux, on garnira un peu plus généreusement sur les bords : cela permettra plus de marge de manoeuvre pour les niveler.
Il suffira de taper un peu plus sur le parpaing pour écraser le mortier et corriger un mauvais angle.

2b/ On profite de cette étape pour rattraper les creux ou bosses du niveau d'en dessous en dosant plus ou moins le mortier.
Si l'écart est trop important, on le rattrapera à la fin en réalisant une arase de finition pour obtenir le beau mur bien plat de nos rêves les plus fous.
  P4120165.JPG1/ "Don't touch this fu**ing rope motherfu**er !"
Merci de ne pas effleurer la cordelette
sous peine de mort immédiate et définitive.
Cordialement, merci.

     
P4120170.JPG2/ Un mortier bien étalé, c'est un parpaing déjà bien réglé
  P4120145.JPG2b/ Un bel écart à rattraper sur cette rangée
     
3/ On pose le parpaing sur le mortier en croisant bien avec la rangée d'en-dessous afin de solidifier la structure. Voilà qui devrait réveiller des souvenirs à ceux qui ont joué aux légos dans leur enfance. On pourrait presque dire que le parpaing c'est le légo du grand. En plus lourd et qui fait mal aux mains.
     
P4120171.JPG3/4/ Et bim, et bam !
Mais tu vas te mettre de niveau, oui ?!!!
  4/ On règle le niveau du parpaing dans les 3 axes.
* D'abord sa largeur (sinon le mur penche) et sa hauteur (sinon ça va monter ou descendre).
Pour cela nous avons besoin d'un niveau pour contrôler et un marteau pour rentrer le parpaing dans le mortier. Ne pas frapper comme une mule, ce n'est pas un clou que l'on enfonce, on règle le niveau "tout en douceur".
* Ensuite on s'assure que le moellon reste bien aligné par rapport à la corde dans sa longueur.
* Vérification également au fil à plomb de ne pas avoir un "faux aplomb", c'est à dire un défaut de verticalité, c'est à dire que le mur parait droit sauf qu'il penche : l'équivalent du "faux plat" mais en hauteur.

5/ Entre 2 parpaings on garnit le joint. Ainsi la rangée est scellée par dessous et entre chaque moellon.
Une toute petite astuce (une "astuçounette") à voir à ce sujet dans l'article suivant.
     
P4120166.JPG4/ Notre p'tit Loulou qui prend son rôle
de contrôleur très au sérieux.

  P4120153-2.jpg5/ Mari garnit un gros joint.
"Rastafari man !"
     
On continue ainsi jusqu'à avoir fini une rangée, après quoi on peut commencer une rangée supérieure.

Dans une même demi-journée on pourra monter de 3 à 5 rangées (certains font plus) après quoi cela devient périlleux : même si le mortier sèche vite il n'aura pas eu le temps de prendre totalement et la construction va devenir instable.
Attention notemment lors de journées de grand vent : des maçons sur un chantier en face on bâtit une hauteur complète de maison dans une seule journée. Gros "boum" dans la nuit : mur par terre.
D'autre part en réglant les parpaings supérieurs, on fait bouger ceux d'en dessous et cela est d'autant plus intense qu'il y a de rangées inférieures non sèches.

L'occasion d'aller faire autre chose, passer à un autre mur par exemple ou pourquoi pas prendre un repas / repos bien mérité.
  P4120179.JPGAprès une bonne trempette en faisant un bon béton sous une bonne pluie, rien de tel qu'un bon séchage autour d'un bon feu. Puis un bon bouillon, suivi d'un bon film et après un bon dodo. Haaa ça c'est bon.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jacques 21/08/2012 23:53


Quel entreprise a livré votre maison en bois? Je considère Polar Life House qui fait chalets en bois et maison en bois.

Mari & Bast 05/09/2012 22:32



Notre fabriquant d'ossature bois est EPICEA CONSTRUCTION.


Cordialement, lamaisonboisdenous.



Miguel 14/08/2012 08:10


Bonjour, nous tenons à vous féliciter pour votre travail, que se soit la construction
bois comme la réalisation du site. Nous sommes constructeur de maison bois et garage bois, ainsi que kotas finlandais; et appreçions des gens tels que vous pour ce travail réalisé. Toute nos félicitations.


Tradition Bois Environnement.

Mari & Bast 05/09/2012 22:29



Merci !



Nico 03/07/2012 19:04


Je ne dis rien mais j'en pense pas moins : quelle assiduité !


En plus le suspens est digne d'une saison de Dexter ! Vite la suite !

Mari & Bast 03/07/2012 22:00



Salut Nico ! Et oui, tu as vu cette maitrise du "Cliffhanger" ?


Ridley Scott lui-même a déclaré (parait-il) que s'il avait lu le blog plus tôt, il y aurait eu plus d'outils de bricolage dans ses films.


Contents de ton passage sur le blog, tu vois on t'a écouté : plein de nouveaux articles.  ;-)


A+ !



Bienvenue chez nous !

La maison bois de nous, c'est le blog des tribulations de Mari et Bast et de leur "presqu'auto-construction", commencée fin 2009, quelque part entre Toulouse et Albi. Maison en ossature bois, bioclimatique, basse consommation, théoriquement BBC effinergie.

Lamaisonboisdenous : La maison bois de nous    autoconstructeurs 2011

Famille, amis, autoconstructeurs, bricoleurs, curieux ou autres : c'est avec plaisir que nous partageons notre projet, nos choix techniques, nos recherches, et le récit des étapes de la construction.
Vous voulez réagir à un article, donner votre avis ? FONCEZ : un commentaire ça fait toujours PLAISIR !
Et n'hésitez pas à vous inscrire à la lettre d'infos (juste en dessous) pour ne rater aucune nouvelle.

Vous Cherchez Quelque Chose ?

Coucou, qui est là ?

LaMaisonBoisDeNous a accueilli un total de visiteurs, il y a actuellement  Internautes en cours de visite.

Les blogs que l'on suit

On n'est pas seuls à s'aventurer dans la construction, et il y a tellement de beaux projets que c'est dur d'en sélectionner seulement quelques-uns. Voici quelques blogs que l'on suit assiduement.

Ils ont fini / ils sont des "références" connues :
Ils sont forts ils sont beaux : ils sont ICI !

Et ci-dessous ceux qui y sont encore :
Mob-Castelneuvienne : une mob super sympa, un blog tout aussi sympa
NidEcologique : une mob avec isolation en paille, avis techniques sur plusieurs technologies "écolo"
La cabane à Xavier : rénovation maison, ceinture noire en bricolage mécanique
Danslamaison : rénovation d'une maison des années 30 qui ne manque pas de charme
Hep-toit-la-bas : future jolie mob dans les hautes Alpes
Maison.bioclimatique : une jolie maison bioclimatique en haute-Savoie
NotreMaisonEnMadriers : maison en madriers de bois dans le pays du vent d'Autan, le Lauragais
NifNif : la maison en bois de NifNif. Le loup peut toujours souffler ...
Mamaisonsolaire : une jolie maison solaire en bois, dans le massif central
MaisonChanvre : une belle maison en paille avec entre autres un poêle Stuv 30 et un puits Canadien. Un des premiers blogs construction que l'on a découvert, qui nous a motivé à nous lancer dans notre propre projet, et récemment re-découvert avec plaisir.

Comprendre, partager