Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 09:00

On vous avait laissé les 2 mains dans le ciment et les 2 pieds dans la boue en juillet dernier, voici la suite de cette fabuleuse épopée plein de rebondissements ("boing !") que la construction d'un mur de soutènement.

On avait en avril dernier creusé puis coulé les fondations, puis monté les blocs de parpaing.
Il ne faut alors pas négliger une étape essentielle : faire des poteaux et une (voire plusieurs) ceintures en béton armé, qui, au même titre que la fondation, vont assurer la résistance aux pressions exercées sur le mur (mouvements de terrain ...), donc la solidité de l'ensemble. Cf ce lien pour en savoir un peu plus.

Nous avons réalisé un poteau béton (vertical) tous les 4 / 5m, et une ceinture ferraillée (horizontale) à 1m soit une hauteur de 5 parpaings. Le ferraillage (ou "chainage") qui se trouvera au coeur du béton relie les poteaux à la fondation et à la ceinture.

1ière étape : poser les ferrailles
Les armatures verticales pour poteaux sont généralement des "carrés" de 4 tors (tige en fer) et les horizontales des triangulaires de 3 tors. Les relier avec du fil de fer et s'assurer que cela ne va pas bouger lorsque l'on va couler le béton. Il faut que le fer reste bien au centre : trop près du bord, l'action du gel peut faire éclater le ciment qui le recouvre.

2ième étape : assembler des coffrages
A l'aide de planches, madriers, vis et serre-joints on crée le récipient à béton qui deviendra le futur poteau.

P4290212.JPG     P4290217.JPG
Papi bricolo en plein assemblage   Ca ressemble à rien, mais ça tient !
     
P4290211   P4290214.JPG
Nous avons utilisé aussi des blocs linteaux pour ceinturer   Vue "inside" avant coulage


3ième étape : couler le béton

P4290222.JPG     P4290226.JPG
On vide et on tasse (pas trop fort on verra après pourquoi ...)   et on vide, et on lisse,
     
et on vide, et on DEBULLE.
Du verbe "débuller" = action d'enlever les bulles.

A l'aide d'une tige en fer on "touille" et on fait vibrer le béton afin de chasser les bulles d'air et répartir le béton partout dans le coffrage. On finit par taper doucement sur le coffrage avec un marteau pour bien coller le béton aux parois et là aussi enlever les poches d'air.

A droite : Mari en plein travail de débullage.
La consigne de "bien débuller" a été scrupuleusement suivie : elle a tellement tassé que la poussée du béton commençait à écarter le coffrage ! 
Sur les autres poteaux la consigne a été de "bien débuller, mais pas trop quand même".
    P4290221.JPG


Prochaine étape : le décoffrage, puis l'arase (finition supérieure du mur). A+ les loulous !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ouvrages de soutenement 24/09/2013 12:31


Un petit commentaire pour dire que j'appréciait vraiment la petite touche d'humour que vous rajouter lorsque vous raconter votre expérience, en espérant avoir de nouveaux récit à lire assez
rapidement.

bonne continuation


Cdt



Benoit 

Mari & Bast 15/01/2014 11:42



Merci pour ce commentaire sympathique Benoit !


Je sors justement de ma léthargie d'un an ou plus et je suis plus motivé que jamais à reprendre le blog après découverte de tous vos commentaires en attente, c'est très enthousiasmant.


Merci encore et à bientôt.



plomberie marseille 15/02/2013 23:27


merci pour le partage

Mari & Bast 21/02/2013 21:59



Mais avec plaisir.  



zapetou 11/02/2013 18:43


ouaaaaaaaaa les coffrage de plonais on dirais presque les miens





Mari & Bast 11/02/2013 20:45



Merci grand maitre Zapetou, c'est un honneur ! 



Bienvenue chez nous !

La maison bois de nous, c'est le blog des tribulations de Mari et Bast et de leur "presqu'auto-construction", commencée fin 2009, quelque part entre Toulouse et Albi. Maison en ossature bois, bioclimatique, basse consommation, théoriquement BBC effinergie.

Lamaisonboisdenous : La maison bois de nous    autoconstructeurs 2011

Famille, amis, autoconstructeurs, bricoleurs, curieux ou autres : c'est avec plaisir que nous partageons notre projet, nos choix techniques, nos recherches, et le récit des étapes de la construction.
Vous voulez réagir à un article, donner votre avis ? FONCEZ : un commentaire ça fait toujours PLAISIR !
Et n'hésitez pas à vous inscrire à la lettre d'infos (juste en dessous) pour ne rater aucune nouvelle.

Vous Cherchez Quelque Chose ?

Coucou, qui est là ?

LaMaisonBoisDeNous a accueilli un total de visiteurs, il y a actuellement  Internautes en cours de visite.

Les blogs que l'on suit

On n'est pas seuls à s'aventurer dans la construction, et il y a tellement de beaux projets que c'est dur d'en sélectionner seulement quelques-uns. Voici quelques blogs que l'on suit assiduement.

Ils ont fini / ils sont des "références" connues :
Ils sont forts ils sont beaux : ils sont ICI !

Et ci-dessous ceux qui y sont encore :
Mob-Castelneuvienne : une mob super sympa, un blog tout aussi sympa
NidEcologique : une mob avec isolation en paille, avis techniques sur plusieurs technologies "écolo"
La cabane à Xavier : rénovation maison, ceinture noire en bricolage mécanique
Danslamaison : rénovation d'une maison des années 30 qui ne manque pas de charme
Hep-toit-la-bas : future jolie mob dans les hautes Alpes
Maison.bioclimatique : une jolie maison bioclimatique en haute-Savoie
NotreMaisonEnMadriers : maison en madriers de bois dans le pays du vent d'Autan, le Lauragais
NifNif : la maison en bois de NifNif. Le loup peut toujours souffler ...
Mamaisonsolaire : une jolie maison solaire en bois, dans le massif central
MaisonChanvre : une belle maison en paille avec entre autres un poêle Stuv 30 et un puits Canadien. Un des premiers blogs construction que l'on a découvert, qui nous a motivé à nous lancer dans notre propre projet, et récemment re-découvert avec plaisir.

Comprendre, partager