Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 09:48

Voilà déjà 3 / 4 mois que l'isolation des murs et de la toiture est faite : voici l'heure des premières constatations.

L'isolant utilisé dans la toiture et dans les murs est de la laine de bois en panneaux, de marque Actis (Edit : et non Homatherm).
Ces panneaux sont très denses : 55 kg/m3. En comparaison avec la laine de verre "classique" de 20 ou 25 kg/m3 (il en existe de plus dense), ceux-ci apportent un net avantage en terme d'isolation et de déphasage (= confort été).
   Isolant panneau de laine de bois

Pour comprendre ces chiffres je vous conseille de suivre ce lien, qui comporte d'ailleurs en commentaire (au 21/07/2010) le parfait exemple d'un de ces soi-disant "professionnels" qui ferait mieux de changer de métier.

 

Voici la composition isolante seule de notre structure :
- 16 cm dans les murs -> R = 5
- 28 cm dans la toiture -> R = 7,78
    +
- 5 cm de liège sur et en périphérie de la dalle béton (ourdi bois sur sous-sol : isolation par dessous en cours de réflexion : on bénéficierait plus de l'inertie de la dalle).

Constatations & confort :
Ayant travaillé à l'intérieur avant et après la mise en place de l'isolant, la différence est flagrante.
C'est simple : il fait "bon" tout le temps.
Et à l'étage sous comble, il n'y a pas de différence de température perceptible !
(les panneaux sous-toiture restent frais) Très satisfaisant, car la plupart des combles aménagés sont de véritables fournaises
.
Désolé, pas de chiffres ici car nous n'avons pas mis de thermomêtre (ça viendra), mais ayant subi quelques grosses journées de chaleur et quelques journées bien fraiches au cours de cet été, on peut affirmer que le combo isolation / déphasage est vraiment bon.

Bien sûr pour les scientifiques de l'habitat il y a des imprécisions et quelques paramètres à prendre en compte :
- nous ne l'habitons pas encore (pas de dégagement de chaleur d'activité normale)
- la VMC et la hotte ne fonctionnent pas encore, le puits Canadien non plus (échanges par ventilation pas pris en compte)
- la porte de séparation sous-sol / rez-de chaussée n'est pas posée (on dispose donc en continu de la masse d'air frais du sous-sol, qui est une sacrée réserve géothermique pour une maison).
- il n'a pas fait continuellement très chaud ou très froid plus d'une semaine durant.
Nous verrons réellement l'efficacité et éventuellement les limites de l'isolant quand tous ces paramètres seront réunis, néanmoins ces premiers ressentis laissent présager du très bon.

A suivre ...

Repost 0
Publié par Mari & bast - dans Isolation
commenter cet article
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 12:29
Une maison en bois est-elle un bon investissement ?...

Ben non voyons ! Car en plus d'être super chère (c'est bien connu), ce n'est pas de la pierre, construite pour durer ELLE (ça ne bouge pas du tout c'est bien connu aussi). Il faut l'entretenir régulièrement et en plus si un jour il y a un feu, c'est la catastrophe !!!

Dès l'enfance, un conte nous a mis dans le doute : qui ne se souvient pas des 3 petits cochons, avec la maison de Noufnouf en paille et de Nifnif en bois ? Quels jambons ces cochons ! Nafnaf ce gros malin l'a faite en briques et il ne s'est pas fait saucissonner par le loup.
     Les 3 petits cochons


Trêve de facétie : durabilité, solidité, feux, entretient, budget ... tout le monde s'est un jour posé la question, nous parmi. Et c'est tout à fait justifié !
La maison bois étant encore "nouvelle" dans nos contrées, contrastant avec l'image rassurante de la "maison traditionnelle" que l'on se fait (elle aussi pleine d'idées toutes faites ... c'est un autre débat), on ne peut qu'être sceptique sur certains points.

Voici quelques liens qui répondent à ces questions et balaient toute idée reçue, chiffres à l'appui :
http://www.bois.com/particuliers/mieux-connaitre/idees-recues
http://www.maison-ossature-bois.com/Default/15-le-guide-construire-en-bois/336-les-idees-recues.html

http://www.marcelgreen.com/lire/maison/maison-en-bois-7-idees-recues-et-quelques-explications,470
http://www.immo-bois.com/idees-recues.php
Voyons même les choses dans l'autre sens :
10 bonnes raisons de construire en bois

J'en vois au fond de la classe qui ont la flemme de cliquer ?!
Vous copierez 100 fois "Le bois : c'est plus fort que toi" (ou "Le bois : tu peux pas test" pour les plus jeunes) !
Allez, je vous met ici en bonus la question qui revient le plus souvent dans notre entourage :
- QUESTION : "Avec une maison en bois vous n'avez pas peur du feu ?"
- REPONSE : "Aussi surprenant que cela puisse paraître, le bois offre une excellente tenue au feu. Sa faible conductivité thermique en fait un bon isolant : le bois transmet la chaleur 10 fois moins vite que le béton et 250 fois moins vite que l'acier ! En outre, sa teneur en eau entraîne la formation d'une croûte carbonisée. Celle-ci devient dès lors isolante, et freine la combustion. En cas d'incendie, ce matériau se révèle plus sûr que d'autres, puisqu'une structure en bois conserve sa capacité de portance plus longtemps que son équivalent en acier ou en béton. Quand le bois brûle, il se consume lentement en gardant ses qualités mécaniques pendant de longues heures et sans dégager de gaz toxiques. Pour preuve, les pompiers autorisent l'utilisation du bois dans les parois coupe-feu !"


Une autre question : comment entretenir le bardage bois ?
Les choix sont mlultiples, nous on a choisi de le laisser griser, voir ici pourquoi.
Et voici ici l'étât du vieillissement 1 an après, et la suite ici.

Alors, toujours pas envie de construire en bois après ça ?...


PS : un bémol néanmoins quant au budget. Les prix ainsi que les matériaux mis en oeuvre varient beaucoup d'un constructeur à l'autre. La maison bois est une aubaine pour pas mal de personnes peu scrupuleuses et le prix n'est alors malheureusement pas synonyme de qualité. Donc attention, étudier et comparer sont les mots d'ordre.
Ce n'est d'ailleurs pas réservé à la maison bois seulement.

Repost 0
Publié par Mari & bast - dans Un peu de théorie
commenter cet article
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 21:57
La famille a bien bossé pendant qu'on montait l'électricité :

Notre cuisine
Ils ont gagné le droit de venir à la crémaillère, bravo !
   Notre salle de bain

 

Au programme ce week-end : mise en place des luminaires et test de l'électiricté, démarrage du circuit d'eau en plomberie PER.

Petit à petit le rez de chaussée devient habitable : déballage des cartons imminents !
Puis une petite pause est prévue pour souffler, avant de démarrer l'étage (et oui, encore un étage ... et puis une terrasse ... et puis une pergola ... et puis ...)

Repost 0
9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 21:02

...  et pas Schmitt mais soeurette qui nous a donné un bon coup de main.

Cuisine vue du séjour Cuisine vue du salon

 

samedi 7 aout elle est quasi-finie, restent les plinthes et le conduit de hotte à poser.

On voit également le parquet stratifié qui avance à grande vitesse.
Ce strat a été acheté avant même de poser le premier parpaing ou la première poutre : une promo intéressante, et un peu sur un coup de tête.

Repost 0
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 22:39

Les WC et toutes les évacuations d'eau sont montés le samedi 31 juillet :
finies les excursions en forêt, le rouleau sous le bras en sifflotant guillerément ...
WC suspendu de chez Casto'

Il s'agit d'un WC suspendu de chez Casto' : pratique pour le nettoyage (pas de support en dessous), mais beaucoup moins à monter et à maintenir ! (si soucis de chasse d'eau ou duyauterie, il y a plus de choses à démonter).
Nous avons fixé la structure métallique au sol avec des chevilles à frapper, au mur des vis reprennent l'ossature métallique de la cloison.
PRIX cuvette + structure portante / chasse d'eau = 200 €

Les arrivées d'eau restent à faire : pour l'instant la chasse d'eau c'est un seau. Edit : plomberie réalisée le18/08/2010.
Nous verrons plus tard comment nous l'habillerons. Edit : habillé en bois Douglas (chutes de bardage) le 24/11/2010.

Repost 0
Publié par Mari & bast - dans Plomberie
commenter cet article
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 22:28

Plus effrayante que le yéti, plus sanguinaire que dracula et plus et hargneuse qu'un loup-garou, notre terrain abrite une créature féroce :

Piou-piou le rougequeue noir
D'un point de vue Ornitologique il s'agit d'un Rougequeue noir.


Méfiez-vous car sous son faux air sympathique et ses 10 cm au garrot se cache une véritable machine à tuer !

Piou-piou (appelons-le ainsi) n'aime pas que l'on s'approche de son nid et sans avertissement, cette petite boule de plumes en furie fonce droit vers les yeux en poussant des cris affreux !
Prenez garde : peut-être que chez vous aussi un Piou-piou vous guette, tapis au fond de votre jardin ?...

Repost 0
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 16:38

Et voilà la phase finale de l'électricité : le tableau ! Hip hip hip hourra !

Monter un tableau électrique ça commence tranquille. On a bien bossé la norme, étudié et déterminé la composition des étages : interrupteurs différentiels, disjoncteurs, contacteurs divers et variés. Les gaines sont toutes ordonnées au dessus ... bref ça devrait être de la rigolade, en tout cas pas pire que les boitiers de dérivation.

Sauf que, malgré toute la bonne volonté et l'acharnement à classer, ranger les fils, il arrive un moment où cela devient encore et toujours un indémélable sac de noeuds.
Quand l'envie irrépressible d'y donner de grands coups de clé à molette arrive, une petite pause est alors fortement conseillée (l'insulter, le menacer ou lui hurler dessus ne sert à rien non plus).

Tableau électrique Legrand 4 rangées
Tableau 4 rangées Legrand : ici 3 sont cablées.


Enfin, aujourd'hui samedi 7 aout le rez-de chaussée est entièrement cablé (3 rangées). Il reste pour plus tard une rangée reservée au 1er étage, et un second tableau simple rangée pour le sous-sol / extérieur / "divers" (protection foudre, sonnette, portail, pompe de piscine, canons à neige, tourelle tesla, etc.)

Le tableau de communication VDI va suivre rapidement : nous avons acheté un tableau Michaud, 16 RJ45 cat6.

Repost 0
Publié par Mari & bast - dans Electricité
commenter cet article
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 22:24

L'électricité c'est un grand moment dans la vie d'un autoconstructeur.
Entre le tire-fil vicieux qui s'enfonce dans les doigts, la gaine qui se tord dans tous les sens, le boitier d'encastrement qui refuse de rester dans la cloison, la norme NF-C 15-100 mouhaaaaaaAAAAAAAAA qui rend fou, le câble qui se décroche à 50 cm du bout de la gaine, et j'en passe ... les embuches ne manquent pas.

Toujours est-il que nous en voyons le bout !
Aujourd'hui 4 aout 2010 les boitiers d'encastrement sont montés avec prises et interrupteurs, les boites de dérivation finies, et les câbles tous prêts à être raccordés au tableau.
Voyons ces derniers points d'un peu plus prêt si vous le voulez bien :

1/ Mari dans le rôle de "Ampère-Woman", qui se bat avec des vilaines gaines et une boite de dériv, familièrement appelés "pieuvre" dans le jargon électrique :   

Boitier de dérivation ou 'pieuvre' 2/ La pieuvre en question une fois finie :
A coeur de la 'pieuvre' électrique
"Je t'aurai sale pieuvre !" Ampère woman


Je tiens à noter au passage que le nom de "pieuvre" pourrait être remplacé par "abominable poulpe" ou "ignoble sac de noeuds" par exemple, et en restant poli.
On en a 4 comme ça qui relient plus de 600m de gaines électriques pour alimenter seulement le rez-de chaussée, incroyable mais vrai.


Un peu de technique :

Pour réaliser les connexions, nous avons utilisé des raccords rapides de type "WAGO", bien plus pratiques que les traditionnels dominos.
Il en existe qui permettent 2, 3, 5, 8 connexions.
Il suffit de dénuder le fil sur 8mm / 10mm et de l'enfoncer dans le raccord pour qu'il soit pincé par une pince métallique qui assure la liaison entre tous les fils.

Un raccord avec 8 trous permet par exemple d'alimenter jusqu'à 7 points électriques (le 8ième trou étant pris par l'alimentation qui vient du tableau électrique).
     Raccord électrique rapide Wago

En plus ces raccords sont réutilisables : il suffit de faire tourner le fil tout en tirant pour le faire sortir, la pince reprend alors sa position initiale.

Repost 0
Publié par Mari & bast - dans Electricité
commenter cet article
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 22:11

Retour au 27 juillet 2010 : le lambris est officiellement terminé dans la mezzanine.
Lambri sapin, lasure blanche

Ce sont des lames de 9 cm de large en sapin achetées à "Dépot-Brico", que nous avons lasuré en 2 couches de blanc.

L'effet est très sympa en pose horizontale car elles donnent une impression de grandeur à la mezzanine, située au dessus du salon.

Le lambris à été choisi ici principalement comme solution de facilité et de sécurité : avec des plaques de plâtre il aurait fallu monter un lève-plaques sur échafaudage, et filmer les chutes pour vidéo gag.


Pose du lambri :
Nous avions vissé au préalable des tasseaux verticaux dans l'ossature des murs (comme pour un bardage).
Ces liteaux permettent une aération arrière des lames de bois : elle est nécessaire pour éviter le stockage d'humidité, qui serait néfaste pour les murs.
Nous avons fixé le lambri sur ce litelage à l'aide de "fixettes", aussi appellées "clips", ou crochets à lambri.
On pointe les extrémités, puis on emboite, etc. -> cf un mode d'emploi ici, ou là.

Repost 0
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 21:58

... ont pris place autour de la maison.

Nous avions profité des belles journées de ce printemps pour motoculter le terrain (alors fraichement terrassé = un champs de mines), puis jeter du gazon ainsi qu'un mélange de fleurs de type "prairie fleurie" par endroits. Un petit coup de rouleau prêté par un de nos sympathiques voisins et on attend que le temps fasse son effet ...

Poussera, poussera pas ? Le verdict est que ça a plutôt bien pris.

Fleurs en vrac de type jachère ou 'prairie fleurie' Le gazon, à l'ombre du noyer centenaire

Face avant / face arrière

Repost 0

Bienvenue chez nous !

La maison bois de nous, c'est le blog des tribulations de Mari et Bast et de leur "presqu'auto-construction", commencée fin 2009, quelque part entre Toulouse et Albi. Maison en ossature bois, bioclimatique, basse consommation, théoriquement BBC effinergie.

Lamaisonboisdenous : La maison bois de nous    autoconstructeurs 2011

Famille, amis, autoconstructeurs, bricoleurs, curieux ou autres : c'est avec plaisir que nous partageons notre projet, nos choix techniques, nos recherches, et le récit des étapes de la construction.
Vous voulez réagir à un article, donner votre avis ? FONCEZ : un commentaire ça fait toujours PLAISIR !
Et n'hésitez pas à vous inscrire à la lettre d'infos (juste en dessous) pour ne rater aucune nouvelle.

Vous Cherchez Quelque Chose ?

Coucou, qui est là ?

LaMaisonBoisDeNous a accueilli un total de visiteurs, il y a actuellement  Internautes en cours de visite.

Les blogs que l'on suit

On n'est pas seuls à s'aventurer dans la construction, et il y a tellement de beaux projets que c'est dur d'en sélectionner seulement quelques-uns. Voici quelques blogs que l'on suit assiduement.

Ils ont fini / ils sont des "références" connues :
Ils sont forts ils sont beaux : ils sont ICI !

Et ci-dessous ceux qui y sont encore :
Mob-Castelneuvienne : une mob super sympa, un blog tout aussi sympa
NidEcologique : une mob avec isolation en paille, avis techniques sur plusieurs technologies "écolo"
La cabane à Xavier : rénovation maison, ceinture noire en bricolage mécanique
Danslamaison : rénovation d'une maison des années 30 qui ne manque pas de charme
Hep-toit-la-bas : future jolie mob dans les hautes Alpes
Maison.bioclimatique : une jolie maison bioclimatique en haute-Savoie
NotreMaisonEnMadriers : maison en madriers de bois dans le pays du vent d'Autan, le Lauragais
NifNif : la maison en bois de NifNif. Le loup peut toujours souffler ...
Mamaisonsolaire : une jolie maison solaire en bois, dans le massif central
MaisonChanvre : une belle maison en paille avec entre autres un poêle Stuv 30 et un puits Canadien. Un des premiers blogs construction que l'on a découvert, qui nous a motivé à nous lancer dans notre propre projet, et récemment re-découvert avec plaisir.

Comprendre, partager