Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 21:31
Sur l'échelle de la tristesse, quoi de plus triste qu'un gentil dauphin triste ?
Un gentil écureuil triste ? ... Peut-être une cave vide.
  

Entre 2 poses de parpaings, nous avons "profité" d'une journée particulièrement pluvieuse pour apporter un peu de gaieté à la notre (de cave), en montant un meuble de rangement pour bouteilles.

Les matériaux : que de la récup.
2 casiers métalliques sortant du grenier des parents, des planches de mélaminé (panneaux de particules de bois revêtu) venant d'une armoire désossée, quelques chutes de liteaux et quelques vis.

Voici le montage, sans trop de détails car c'est assez simple, voici juste 2/3 astuces lors de la mise en oeuvre :

liteaux-meuble-bouteilles.JPG    On relie les montants verticaux par plusieurs étagères intermédiaires.
On ne visse pas directement dans la tranche de l'étagère car dans ce sens le mélaminé a peu de résistance à l'arrachement (si on tire dessus) et au cisaillement (poids au dessus).
On visse plutôt un liteau dans le montant, il servira de support à l'étagère que l'on visse par-dessus pour solidariser et solidifier l'ensemble.

Nous avons préféré fixer les étagères plutôt que des les faire reposer sur des classiques taquets à cause du poids à supporter.
Ce serait dommage de briser ces précieuses bouteilles, aussi on fixera le meuble au mur par précaution.
   
casier-bouteilles.JPG   meuble-bouteilles-2.JPG
Entre deux étagères on a fixé les 2 casiers métalliques, là aussi pour éviter tout accident.
Un petit trou à la mèche à fer auparavant puis on visse dans les montants.
  Étant donné que le sol de la cave est irrégulier (gravier), nous avons "posé" et fixé le meuble sur une planche.
Cela permet un support stable une fois les graviers égalisés, tandis que des pieds se seraient enfoncés.


   
meuble-bouteilles.JPG   Voilà, c'est prêt à accueillir du bon jus de raisin ou bien des concoctions à base de houblon.
On a déjà commencé à garnir, mais c'est fou comme cela s'évapore vite par ces chaleurs ...


Ce meuble ne remportera sans doute pas un prix de beauté dans un concours canin, mais il est fonctionnel et ne nous a quasiment rien coûté.


Le gros tuyau aluminé qui sort d'un cadre en bois (à droite) est l'arrivée d'air de notre puits Canadien.
Toujours pas d'article complet à ce sujet d'ailleurs, ça viendra, beaucoup de retard "bloguesque" à rattraper ...
On est prêts à dégainer plein d'articles "béton et parpaings" tout d'abord, A+ !

Repost 0
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 21:19

Mais oui, bonne année à tous et meilleurs voeux !
Profitez bien de 2012, car d'après quelques obscurs prophètes ce sera la dernière.
Comme en 2000, donc pas vraiment de quoi s'inquiéter en fait.

Nous commençons l'année avec la ferme intention d'en finir avec toutes les petites finitions, qui comme tout le monde le sait ne sont pas grand chose mais prennent quand même un temps phénoménal.
Le genre de finitions à côté desquelles on passe tout les jours à côté en se disant "bon allez, ce week-end, on s'y met et on finit". Et puis le week-end arrive. Et puis le lundi. Et c'est toujours pas fini (même pas commencé d'ailleurs).

Au programme aujourd'hui et demain :
- démontage du dressing de la chambre parentale au rez-de-chaussée, peinture de cette même chambre, montage d'un nouveau dressing "made in Castorama" (un pays d'Amérique du sud je suppose d'après la sonorité ?)
- peinture de certaines parties du salon, démontage des meubles du salon et remplacement par des meubles Suédois : modèle "Malm" pour les connaisseurs en artisanat Scandinave contemporain.

bordel-4-janvier-1.JPG bordel-4-janvier-2.JPG

Ce soir c'est un peu la panique et se sera camping sur les canapés. La suite demain ! (ou en fin de semaine, on verra ...)

Repost 0
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 21:54
Tout "ça" :     était rangé :
Rangement-garage-1---vidage.JPG   Rangement-garage-2---garage-vide.JPG

"Rangé" n'est pas le terme juste : "entassé en un immense bordel" aurait été plus exact.
Effectivement, au fil du chantier et de l'aménagement nous avions empilé les cartons dans le sous-sol de façon plus ou moins entropique (un bien joli mot pour ne pas dire "dans un foutoir le plus total").
Après avoir failli y perdre notre petit, nos chats ainsi qu'un couple d'amis, on s'est résolu à agir.

Notre tâche du weekend a donc été de donner un semblant d'ordre à ce fourbi capharnaümesque (essayez de lire "capharnaümesque" à voix haute pour voir ?).
Nom de code de l'opération : "Tornade blanche et sacs poubelles" (ça sonne, hein ?)
Commandant en chef et grande coordinatrice : Mari
A ses ordres : le p'tit Loulou et Bast

Plan d'action :
1/ tout vider (= photo 1) l'envie de jeter une allumette en plein milieu pour débarasser nous a alors titillé;
2/ tout nettoyer (= photo 2), tout trier;
3/ ranger / jeter / donner / vendre.

Outre quelques "cadeaux" indésirables et odorants laissés par les chats entre 2 cartons ainsi qu'un fossile de souris, nous avons retrouvé une foultitude d'objets dont nous avions oublié l'existence, ce qui les rend d'autant plus indispensables aujourd'hui : vous devez connaitre le fameux "Nooon ! Surtout ne jette pas ce ... ce ... (???) ce bidule : ça peut servir."

Rangement-garage-3---etageres.JPG

   

Etant peu équipés en rangements, une petite visite chez Dépot-Brico s'est d'abord imposée : nous avons investi dans 4 étagères en résine de 80 & 90cm de large sur 1,80m de haut.

PRIX total : 120€
Temps de montage : 20 minutes à deux.
Le principe : on emboite
les tubes les uns dans les autres et on n'oublie pas de mettre une étagère entre.

Y'a pas plus simple.

Et voilà le résultat de cette journée de lutte acharnée ->
Tout tient sur les étagères du fond, à droite les sacs et objets à destination de la déchetterie. Sauf la voiture : on la garde, elle.

Une bonne chose de faite : on peut désormais garer les véhicules sans le stress de se faire recouvrir par une avalanche de détritus juste en claquant la portière un peu trop fort.
    Rangement-garage-4---range.JPG
Repost 0
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 08:26

Ce weekend a été consacré à l'ameublement de notre étage, maintenant que nous en avons un de fonctionnel (sol OK, peintures finies à 98%).
Direction "la grande ville" la plus proche, c'est à dire Toulouse, pour nous équiper.
Notre cible : un marchand de meuble traditionnels Suédois bien connu.


A bord de l'infatigable Renault Traffic de notre papi bricolo préféré (papa de Bast, manoeuvre / chef de chantier, la polyvalence assurée), nous voilà parti à l'assault de l'autoroute !

Traffic.JPGNotre fier destrier, fleuron de l'automobile française du siècle dernier ...

Haaa, le Renault Traffic des années 80 ... :
- des pointes à 70 km/h en montées avec le moteur qui hurle "j'en peux pluuus ! je veux rentrer chez moiii !!!";
- des pointes à 120 km/h dans les descentes avec des vibrations dignes d'une fusée au décollage (Mari retient le toit qui est à la limite de se faire la malle);
- un pot d'échappement qui crache autant qu'une raffinerie pétrolière : le sillon laissé dans la couche d'ozone est parait-il visible depuis l'espace après chacun de nos déplacements ... d'ailleurs c'est pour cela que nous faisons une maison basse consommation : c'est pour rattraper notre bilan carbone et nous donner bonne conscience   ;-)


Arrivée en Suède : le début d'un périple parsemé d'embuches.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/4c/Flag_of_Sweden.svg/800px-Flag_of_Sweden.svg.png
http://europeupstairsdotcom.files.wordpress.com/2011/01/ikeaplan.jpg

- Repérage des meubles dans cet énorme sens unique qu'est le magasin. Une fois lancé sur le circuit, inutile de tenter de revenir à contre-courant de la foule : même le plus aguerri des saumons remontant les plus hautes cascades d'Alaska depuis 10 ans n'y arriverait pas. Si tu as oublié un truc, tu refais le tour. Et si tu as re-oublié un autre truc, tu pleures un bon coup et tu refais le tour.
- Piquage de 4 ou 5 crayons mis à disposition pour prendre notes et mesures, ça peut servir pour le chantier.
- Apprentissage de cette belle langue nordique qu'est le Suédois : prendra-t-on le meuble "Shkrlumüblûke" ou le modèle "Brradhamhùulhen" ? (cf en bas de l'article "mais comment les Suédois trouvent-ils des noms pareils ?")
- Un coup d'oeil furtif à gauche, un coup d'oeil furtif à droite, puis on reprend 4 ou 5 crayons, ça peut servir pour le chantier.
- Repas de gourmet dans l'authentique restaurant Suédois du magasin : un régal, comment se fait-il que la cuisine Suédoise soit moins connue que leurs meubles en kit ? Très étonnant.
- Repérage des caméras de surveillance ... vite, 4 ou 5 crayons de plus dans la poche, ça peut servir pour le chantier.
- Dernières tergiversations sur le choix de la couleur (environ 2 heures). Au bord de la crise de nerf nous ferons un "chifoumi" puis un "pile ou face" pour nous décider : ce sera blanc. C'est beau le blanc, puis ça va avec tout ...
Enfin on espère.
- Pendant que j'attire l'attention d'un vendeur suspicieux, Mari récupère incognito 4 ou 5 crayons de plus
, ça peut servir pour le chantier.
- Taversée du stock pour récupérer soi-même les cartons des meubles que l'on va monter soi-même.
Echange de conseils avec d'autres aventuriers de l'ameublement, cherchant eux aussi désespérémment tel article supposé se trouver allée numéro 1387, rayon 9542.
- Passage en caisse, puis OUF c'est la libération, la sortie : les poumons se réhabituent à l'air non conditionné, les yeux à la lumière du soleil et le cerveau complètement désorienté se demande si on n'a pas fait un saut dans le temps, genre est-ce qu'en fait on ne serait pas le même jour, mais un an plus tard ?...
Cartons-meubles.JPG
Le Traffic est chargé, vivement la maison ! On repart délestés de quelques centaines d'Euros, la suède a un avenir économique radieux vu la fréquentation du lieux.


Le montage se passe sans encombre si ce n'est quelques tourillons à décapiter (mauvais gabarits de perçages sur certaines meubles). Le papi bricolo qui a travaillé 40 ans dans du "vrai" meuble solide jètera juste quelques regards dédaigneux (compréhensibles) aggrémentés de "groump, pffffff" à chaque déballage de cartons.

Chambre - Ikea 1 Chambre---Ikea-2.JPG
Bibliotheque---Ikea.JPG Une chambre enfant et le bureau-bibliothèque sont désormais meublés pour un rapport qualité prix très acceptable : objectif du weekend accompli !


*** Petite apparté sur "mais comment les Suédois trouvent-ils des noms pareils ?"
Comme l'a fait remarquer à juste titre "Sweet Riri" en commentaires, les noms donnés aux fameux meubles en kit ont une signification : des noms de lieux ou de prénoms scandinaves par exemple.
Pour en savoir plus, voici un lien avec toutes les explications ICI.

Repost 0
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 22:35

Mardi 19 juillet la douche "à l'Italienne" est terminée.

Jusqu'à là nous nous douchions dans le bac à carreler, posé juin 2010.
Un simple rideau bloquait les éclaboussures : le genre de rideau froid et gluant qui croit bon de venir se coller au moindre mouvement trop ample, berk !
La mission du weekend dernier a été de carreler le bac et poser une vitre pour cloisonner la douche.


Carrelage des galets
Nous avons choisi des galets blancs plats (nos petits petons sensibles ne supportent pas les arrondis).
Les galets sont collés sur un treilli fibreux, un carré d'une 20aine de centimêtres : gain de temps énorme lors de la pose par rapport à coller des galets un après l'autre. Le joint de finition recouvre ensuite le treilli.

Passons aux images :

1/ On dispose d'abord les galets pour repérer :
- les emboitements qui s'ajustent bien,
- les découpes à prévoir.
Douche-italienne-galets-1.JPG
      2/ Découpe des galets à la carreleuse électrique.
La notre est un modèle chinois avec "fuite électrique",
choc garanti quand on touche la table, ouch-aïeuuh !

Douche-italienne-galets-2.JPG
3/ Encollage du bac à carreler. Ne pas faire de couche trop épaisse sinon cela va déborder partout lors de la pose du carrelage. Bien enfoncer les galets ensuite.
Douche-italienne-galets-3.JPG
      4/ Une fois mis en place, séchage de 24h.
Le temps de boire un café. Voilà voilà ... Bon ...
Allez 2 cafés, en 24h c'est jouable.
Douche-italienne-galets-4.JPG
5/ Si de la colle à débordé, gratter soigneusement ce surplus au bout de quelques heures de séchage.
Une fois totalement sec se sera plus difficile.
Douche-italienne-galets-5.JPG
      6/ Coulage du joint, on lisse avec une spatule caoutchouc. Puis on nettoie avec du papier essuie-tout et une éponge mouillée.
Douche-italienne-galets-6.JPG
7/ Après 24h de séchage de plus, voilà le résultat :
Douche-italienne-galets-7.JPG
       

 


Paroi en verre
Nous avons profité d'une promo chez "Brico-D" pour acheter une paroi de douche en verre sécurit.
Celle-ci fait 1,20m de large pour 1,90m de haut.
PRIX = 100€

Pour le montage, rien de bien complexe :
- Mise en place d'une baguette plastique pour protéger le bas de la vitre. Sans cela les aspérités du sol pourraient fendre le verre.
- Fixation d'un côté de la vitre au mur de la salle de bain avec des chevilles + vis.
- De l'autre côté, fixation d'une barre de maintient en haut de la vitre et d'une cale au sol.
- On mastique la jonction avec le mur et le sol : c'est fini !

Résultat :

Paroi-de-douche-1.JPG     Paroi-de-douche-2.JPG



Les plus perspicaces se demandent déjà : "2x 24h de séchage, + 1 autre à la louche pour les mises en places ... mais comment ont-ils fait pour se doucher pendant ces 3 jours ???"
Voilà bien des mystères à résoudre :
- Comment l'équipe de lamaisonboisdenous s'est-elle débrouillée pour se doucher ?
- Se sont-ils vraiment douchés ?
- Sa propre odeur est-elle supportable au bout de 3 jours de chantier sans douche ?
- Brenda finira-t-elle avec Brandon ?
- Le petit chien va-t-il ramener sa baballe tombée de l'autre côté de l'autoroute ?
Le suspens est à son comble, réponse au prochain épisode.

Repost 0
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 09:25

Ca y est, Mari en révait et Mari a craqué : elle a acheté un vaisselier en ligne il y a 2 semaines ! (sur un magasin de correspondance bien connu)
Le budget y était, entre temps on a reçu la taxe d'équipement et du tout-à-l'égout = gloups ça fait mal, mais c'est une autre histoire ...

Avec ce nouveau meuble dans notre salon, fini le déballage / remballage de la vaisselle dans des cartons à chaque repas un peu officiel.

Le vaisselier est en pin, peint (perlinpinpin) teck : donc du bois de cagette. Mais cela fait illusion car le rendu est très joli.
Il est composé de 2 éléments : une commode + une vitrine par-dessus.
Le budget n'est bien sûr pas le même que s'il était en vrai teck, un bois beau et résistant mais qui souffre malheureusement de son succès.

Reçu rapidement, en kit, monté hier. On vous épargne le déballage et le montage (c'est pas du meuble Suédois mais le principe est le même), voilà ce que cela donne une fois fini :

Vaisselier-pin-couleur-teck.JPG
Dernières vérifications par notre chef monteur

Vaisselier-pin-couleur-teck-2.JPG
Tadaaaam ! Pas mal, non ?

On est très contents du résultat, il est beau (à notre gout) et spatieux : le service à poisson et la soupière vont enfin trouver leur place définitive.

Par contre on l'a consolidé de partout avec des liteaux, pieds, équerres, cales ... sa conception n'était pas du tout, du tout prévue pour durer, avec beaucoup de points de faiblesse très grossiers.
Autres défauts : surcôtes de pièces à recouper, avants-trous à faire pour ne pas faire éclater le bois avec la visserie, certaines vis fournies trop longues = traversantes !... Mais qui a fait les plans ?

On avait vu quelques avis d'acheteurs négatifs sur le site qui le vend : c'est tout à fait justifié.
Heureusement que nous avions sous la main pas mal de chutes de bois, colle et quincaillerie.

Monté à 2 personnes dont un ancien pro du meuble, temps annoncé sur les plans = 1h30 pour la commode, temps effectif = 2h : le temps annoncé est sous-estimé.

Repost 0
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 18:18

Vous avez connu la maison AVANT la bâche, voilà la maison APRES la bâche :

Sejour-1.jpgVue de la cuisine

Sejour-2.jpgVue à côté de l'escalier

Finie cette "mocheté" de bâche qui coupait le salon entre la partie habitée et la partie en chantier !
Petit à petit les travaux reculent de pièce en pièce, et bien qu'il y ait encore pas mal de boulot les résultats sont de plus en plus visibles ... ça ne sentirait pas un peu la fin ? Et bien NON pas encore, il reste quelques mois de boulot mais c'est super motivant.

Autre chose visible : on manque de meubles. Le salon est agencé comme "avant" la bâche mais tout cela va changer quand aura investit dans un canapé adapté, un vaisselier, un banc TV, etc. ... le luxe en gros.
Ce n'est pas pour encore et les meubles gentiment prêtés par les parents font largement l'affaire pour notre petit confort quotidien, on va pas se plaindre non plus quand même !

Mais où est passé le lit auparavant placé en plein milieu du salon, coincé sous la bâche ?
Direction l'étage, zou ! On a déménagé dans la mezzanine / futur bureau, bébé reste en bas en attendant d'avoir une chambre finie en haut.

Tout ce chamboulement nous a légèrement perturbés les premiers jours : avec le doublement de la superficie totale et un séjour de 40m² il nous semblait avoir une nouvelle maison, presque trop grande pour nous ... bizarre comme impression.
"Le studio bois de nous" nous plaisait déjà bien, on s'y était habitué. Il faut maintenant que l'on se fasse à "La maison bois de nous".

Bon vent la bâche ! Tu nous manque finalement, sniff.

Repost 0
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 21:42

Depuis septembre, notre maison n'est occupée que sur le rez-de-chaussée. L'étage étant en travaux, une bâche coupait complètement son accès par le salon pour barrer la route à la poussière du chantier, telle une impénétrable ligne maginot, un inébranlable mur de l'atlantique (ou de Berlin) ou une infranchissable muraille de Chine.

L'étage étant très bien avancé, cette veille de noël est une grande journée pour la maison bois de nous : on tombe la bâche !!! 

La photo AVANT :
La-bache--la-fin.jpg

Et ici APRES.
Bonne soirée à tous.

Repost 0
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 18:44

"Bardage des WC" ? Comment ça "bardage des WC" ???

En fait il nous restait pas mal de chutes de bardage de la maison. Etant donné que l'on ne savait pas trop comment habiller les WCs suspendus on a finalement fait ainsi :
Bardage douglas WC suspendus
Une manière de rappeller que la maison est en bois.
On a lasuré cet habillage en cas de projections douteuses ou de marée haute.
On dirait pas comme ça car tout n'est pas fini, mais c'est vraiment pas mal.

On a également mis des étagères sur le côté pour poser au choix des rouleaux de papier, des cookies, des batonnets d'encens ou des magazines hautement culturels (Biba, Voici-voilà, etc.). Oui, les WC sont un endroit de recueillement et d'intimité propices à la lecture et la méditation.

Repost 0
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 16:31

Depuis l'aménagement il y a 1 mois & demi, nous faisons tranquillement les finitions intérieures du rez-de-chaussée.
Un peu de peinture par ci, un peu d'élec par là, des bidules à monter dans la cuisine, quelques trous à boucher ...

Les chantiers qui nous attendent pour les week-ends à venir :

Cuisine : monter les crédences inox, fixer l'enjoliveur autour de la hotte et coffrer son évacuation.
Cuisine : finitions
Salle de bain : fixer le miroir qui attend sagement posé contre un mur du salon, ainsi que ses luminaires.
Etanchéifier le tour de la fenêtre de la douche : mastic silicone + bavettes alu. Passer une couche de vernis marin sur la fenêtre qui prend la douche en même temps que nous.
Finir le "plan de travail" du meuble évier (c'est bizarre comme nom "plan de travail" vous ne trouvez pas ? Nous on travaille rarement dessus en tout cas).
Salle de bain : finitions
Mais aussi finir le réseau de communication VDI : actuellement Internet est juste accessible dans le garage, c'est très pratique vous vous en doutez.

Objectif minimum du week-end qui vient : relier les prises RJ45 du rez-de-chaussée au tableau de communication, avancer sur le reste. "Super-papi" sera sans doute de la partie pour nous aider !

Repost 0

Bienvenue chez nous !

La maison bois de nous, c'est le blog des tribulations de Mari et Bast et de leur "presqu'auto-construction", commencée fin 2009, quelque part entre Toulouse et Albi. Maison en ossature bois, bioclimatique, basse consommation, théoriquement BBC effinergie.

Lamaisonboisdenous : La maison bois de nous    autoconstructeurs 2011

Famille, amis, autoconstructeurs, bricoleurs, curieux ou autres : c'est avec plaisir que nous partageons notre projet, nos choix techniques, nos recherches, et le récit des étapes de la construction.
Vous voulez réagir à un article, donner votre avis ? FONCEZ : un commentaire ça fait toujours PLAISIR !
Et n'hésitez pas à vous inscrire à la lettre d'infos (juste en dessous) pour ne rater aucune nouvelle.

Vous Cherchez Quelque Chose ?

Coucou, qui est là ?

LaMaisonBoisDeNous a accueilli un total de visiteurs, il y a actuellement  Internautes en cours de visite.

Les blogs que l'on suit

On n'est pas seuls à s'aventurer dans la construction, et il y a tellement de beaux projets que c'est dur d'en sélectionner seulement quelques-uns. Voici quelques blogs que l'on suit assiduement.

Ils ont fini / ils sont des "références" connues :
Ils sont forts ils sont beaux : ils sont ICI !

Et ci-dessous ceux qui y sont encore :
Mob-Castelneuvienne : une mob super sympa, un blog tout aussi sympa
NidEcologique : une mob avec isolation en paille, avis techniques sur plusieurs technologies "écolo"
La cabane à Xavier : rénovation maison, ceinture noire en bricolage mécanique
Danslamaison : rénovation d'une maison des années 30 qui ne manque pas de charme
Hep-toit-la-bas : future jolie mob dans les hautes Alpes
Maison.bioclimatique : une jolie maison bioclimatique en haute-Savoie
NotreMaisonEnMadriers : maison en madriers de bois dans le pays du vent d'Autan, le Lauragais
NifNif : la maison en bois de NifNif. Le loup peut toujours souffler ...
Mamaisonsolaire : une jolie maison solaire en bois, dans le massif central
MaisonChanvre : une belle maison en paille avec entre autres un poêle Stuv 30 et un puits Canadien. Un des premiers blogs construction que l'on a découvert, qui nous a motivé à nous lancer dans notre propre projet, et récemment re-découvert avec plaisir.

Comprendre, partager