Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 14:43

Nous vous invitons à jeter un coup d'oeil au site de notre fabriquant d'ossature, Epicea Construction, pour plus de détails de conception, matériaux employés, ou montage.
M. Bouard, très pédagogue, se fera sans doute un plaisir de vous renseigner si vous le souhaitez.


Composition des murs et de la toiture

Compostion murs ossature bois, vue de coupe

   De l'intérieur vers l'extérieur :

(1) Parement intérieur Fermacell : 13mm
(ici un article sur ce matériau, comparatif avec placo)
(2) Vide technique : 48mm
assuré par une ossature métallique
(3) Panneau de fibres haute densité : 8mm
(4) Ossature bois & isolant en laine de bois : 160mm.
280mm en toiture
(5) Pare-pluie : 22mm
= panneau de bois recomposé et paraffiné en murs
= toile aluminée et micro-perforée en toiture

(6) Lame d'air, assurée par un litelage : 22mm
(7) Bardage en pin Douglas (classe 3) : 22mm
(Tuiles pour la toiture)

bardage que l'on aurait pû remplacer par :
(8) Panneau crépi si on préfère cette finition au bois.


Le fermacell (1) a été choisi façe au placo car il est plus résistant, plus isolant (thermiquement et surtout phoniquement), hydrofuge et ignifuge (résiste à l'eau et au feu).
Le vide technique (2) permet de passer l'électricité, éventuellement l'eau (même s'il vaut mieux la laisser apparente pour maintenance, cachée ensuite derrière les meubles de cuisine ou salle de bains par exemple).
Le panneau HDF (3) assure le contreventement, c'est à dire la rigidité de la structure.
L'isolant en laine de bois (4) (de marque Actis, densité 55 kg / m3) a laissé présager pour l'instant de très bons résultats même si le temps a été globalement clément depuis sa pose : cf cet article.
Le pare-pluie (5) participe également à l'isolation globale.
La lame d'air (6) permet d'assurer une convection naturelle de bas en haut (l'air monte en s'échauffant) : cette ventilation empèche l'humidité de se stocker et limite en été le transfert de chaleur vers l'intérieur de la structure.
Le bardage (7) est en pin Douglas, classé 3 naturellement (résistance à l'eau) : cf cet article pour plus de détails et pour voir le résultat final.

Les matériaux employés et leur mise en oeuvre garantissent une bonne étanchéité à l'air, tout en permettant la migration de la vapeur d'eau de l'intérieur vers l'extérieur : on appelle cela une paroi "perspirante".
Edit mai 2011 : le principe de perspirence semble efficace car 8 mois après et toujours sans VMC il n'y a aucun signe d'humidité.


Performances
Murs -> R = 5    /    Toiture -> R = 7,78
isolants seuls, sans tenir compte des autre matériaux. Nous sommes donc au delà des préconisations de la norme RT2005, et très bien situés par rapport au label basse consommation BBC Effinergie. Voir chiffres sur cet article.

 


Mise en oeuvre
Les pans de murs sont préfabriqués en usine, ils sont alors composés des panneaux HDF (3) et de l'ossature (4).
Ils sont "manuportables" : on les monte donc à la main. Ca ne veut pas dire non plus qu'il soient super légers, il faut quand même faire marcher les biscotos ! Cf cet article pour voir le montage animé du rez-de-chaussée.

L'isolant est ensuite inséré en force dans les caissons vides de l'ossature. Il faut qu'il soit taillé avec une côte légèrement supérieure au caisson (4 à 5mm de plus) pour bien le garnir et ne pas laisser d'espaces vides.
Par dessus est cloué le pare-vapeur, puis encore dessus le litelage. Le bardage est ensuite fixé sur les liteaux par emboitement et clouage.
Composition de l'ossature bois, montageOn voit ici en haut à gauche les caissons vides de l'ossature, puis en bas à gauche les caissons garnis d'isolant.
En bas à droite le pare-pluie a été fixé, en haut à droite les liteaux par-dessus le pare-pluie.
Tout au fond à droite le bardage était en cours de pose.

Repost 0
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 22:22

Voici un petit montage animé de l'assemblage du rez-de chaussée.
Retour arrière au 4 avril 2010 ("flashback" comme on dit en Toulousain)

Nous avons monté les murs -préparés préalablement en usine en 2 jours et demi, dont une demi-journée pour décharger le camion, et une demi-journée pour bâcher la structure : assemblage = 1 jour & demi.

Montage de l'ossature boisRapide et très impressionnant !
En voyant cette structure en "squelette", le terme "Maison Ossature Bois" (M.O.B.) prend tout son sens.

Principe de montage :
1- On commence par fixer une "lisse basse" en périphérie (des montants en bois), elle assurera la jonction entre tous les pans de mur. Cette lisse basse est fixée au sol par des boulon à expansion à visser de gros diamètre.
Elle est traitée classe 4 (contre l'humidité) et elle est posée sur une membrane étanche "Sika".
La lisse basse permet également de régler le niveau.
2- Les montants des murs sont fixés sur la lisse  : vissés et collés.
3- Idem entre eux : chaque pan de l'ossature est relié par collage et vissage.
4- Aux 2 pignons sont montées 2 poutres en lamellé-collé, qui reprendront les charges du plancher et de la toiture.
5- Une fois les murs montés, on fixe alors une lisse haute qui assure la jonction par le haut, puis la fixation des murs de l'étage.

Bien sûr les vis et boulons employés sont dimensionnés pour assurer une bonne liaison entre tous les éléments : pas question que la maison plie au premier coup de vent !
Un petit détail qui a de l'importance lors de la mise en oeuvre : les vis sont à empreinte torx et non cruciforme.
Ca change la vie du préposé au vissage : aucune vis foirée, ça rentre dur et ça ne bouge plus.
La colle employée est du Sika colle : après séchage c'est juste indécollable.


Etapes suivantes : isolation puis bardage.
Cf la composition des murs ici.

Repost 0

Bienvenue chez nous !

La maison bois de nous, c'est le blog des tribulations de Mari et Bast et de leur "presqu'auto-construction", commencée fin 2009, quelque part entre Toulouse et Albi. Maison en ossature bois, bioclimatique, basse consommation, théoriquement BBC effinergie.

Lamaisonboisdenous : La maison bois de nous    autoconstructeurs 2011

Famille, amis, autoconstructeurs, bricoleurs, curieux ou autres : c'est avec plaisir que nous partageons notre projet, nos choix techniques, nos recherches, et le récit des étapes de la construction.
Vous voulez réagir à un article, donner votre avis ? FONCEZ : un commentaire ça fait toujours PLAISIR !
Et n'hésitez pas à vous inscrire à la lettre d'infos (juste en dessous) pour ne rater aucune nouvelle.

Vous Cherchez Quelque Chose ?

Coucou, qui est là ?

LaMaisonBoisDeNous a accueilli un total de visiteurs, il y a actuellement  Internautes en cours de visite.

Les blogs que l'on suit

On n'est pas seuls à s'aventurer dans la construction, et il y a tellement de beaux projets que c'est dur d'en sélectionner seulement quelques-uns. Voici quelques blogs que l'on suit assiduement.

Ils ont fini / ils sont des "références" connues :
Ils sont forts ils sont beaux : ils sont ICI !

Et ci-dessous ceux qui y sont encore :
Mob-Castelneuvienne : une mob super sympa, un blog tout aussi sympa
NidEcologique : une mob avec isolation en paille, avis techniques sur plusieurs technologies "écolo"
La cabane à Xavier : rénovation maison, ceinture noire en bricolage mécanique
Danslamaison : rénovation d'une maison des années 30 qui ne manque pas de charme
Hep-toit-la-bas : future jolie mob dans les hautes Alpes
Maison.bioclimatique : une jolie maison bioclimatique en haute-Savoie
NotreMaisonEnMadriers : maison en madriers de bois dans le pays du vent d'Autan, le Lauragais
NifNif : la maison en bois de NifNif. Le loup peut toujours souffler ...
Mamaisonsolaire : une jolie maison solaire en bois, dans le massif central
MaisonChanvre : une belle maison en paille avec entre autres un poêle Stuv 30 et un puits Canadien. Un des premiers blogs construction que l'on a découvert, qui nous a motivé à nous lancer dans notre propre projet, et récemment re-découvert avec plaisir.

Comprendre, partager