Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 18:21

...  heu non plutôt "Bioclimatisme et la maison de nous qui est en bois" , ha c'est pas ça ... "Bioclimatisme dans notre maison en bois" c'est plus Français. Bref, on est pas là pour des élucubrations textuelles.


Après un petit point sur les principes du bioclimatisme, voilà les principes que l'on a mis en oeuvre chez nous :

Orientation, terrain :
- Nous sommes sur le flanc NORD - EST d'une coline. La maison est axée SUD - NORD, avec comme vents dominants un vent chaud du SUD et un vent froid NORD / NORD - OUEST, bien prononcé sur le flanc de notre coline. Autant dire qu'en hiver ça caille (on n'est pas habitués surtout !)
- Le pignon SUD reçoit un panneau solaire pour le chauffage d'eau sanitaire, "CESI". Le panneau est accroché au mur. Le plein SUD est l'orientation optimale pour espérer un bon rendement du système solaire.
- Un talus plein Ouest ainsi qu'un vieux noyer protègent en partie des rayons solaires qui plombent en été ... mais aussi les bloquent en hiver. La terrasse d'été sera agréable sans doute : on verra cet été.
- Ces mêmes obstacles protègent en petite partie des intempéries et du vent qui viennent de ce côté majoritairement.

Ouvertures :
- Le pignon NORD est dénué d'ouvertures, sauf le garage en sous-sol qui ne pouvait être ouvert que dans ce sens (à moins de terrassements pharaoniques). Aucun apport solaire n'est à espérer de ce côté là dans tous les cas. Et par rapport à notre maison, peu de vue de ce côté.
- Baies vitrées plein SUD mais aussi plein EST où se situe la vue (cela aurait dommage de s'en couper, le bioclimatisme ne fait pas non plus règle intégriste à tenir absolument). Le côté SUD est optimal pour les apports solaires : rayons directs en hivers, puis peu prononcés en été où le soleil se situe très haut. Protection brise-soleil prévue sur la partie EST pour l'été.
- Quelques petites ouvertures côté OUEST.

Plan, disposition des pièces :
Géométrie générale : forme carrée. Plus on complexifie la géomtrie ou que l'on allonge la maison, et plus il y a de surface de contact avec l'extérieur. Ce qui signifie en toute logique plus de déperditions. Idem pour la toiture.
Une maison compacte sera plus facile à isoler et à chauffer.
Rez de chaussée : Salon / séjour plein SUD, puis cellier OUEST / cuisine EST au milieu, avec le celier qui sert de pièce tampon avec le garage. WC / salle de bains côté NORD - OUEST, chambre NORD - EST. Donc les pièces les plus "utilisées" au SUD.
Etage : que des chambres donc disposition moins importante, la partie EST sera celle investie en premier car on trouve super de se lever avec le soleil.

Equipement :
- Grosse isolation bien sûr, la clé pour réduire les frais de chauffage et de clim'. Cf la composition de nos murs.
- Poêle à bois à peu près centré dans la maison pour répartir la chaleur.
- Un puits Canadien surtout pour le confort été. Article à venir, on vous conseille ce lien (notre fournisseur) pour en savoir plus sur le principe. Sans doute couplé plus tard à une VMC double-flux pour réutiliser la chaleur ambiante de la maison.

Voilà donc notre adaptation de la maison aux quelques principes de bioclimatisme.
Les 2 points principaux de l'architecture bioclimatique seraient :
- placer le maximum des ouvertures plein SUD
: de notre côté la vue étant plein EST, on a essayé de composer avec;
- forme compacte pour limiter les déperditions et positionnement des pièces "espace chaud / espace froid" : on pense l'avoir pas trop mal respecté.

Repost 0
Publié par Mari & bast - dans Notre projet
commenter cet article
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 13:56

Aujourd'hui c'est géographie : voyez sur la photo le positionnement de la maison et du lotissement.
Nous sommes à mi-chemin de Toulouse et Albi, par temps dégagé on aperçoit la montagne noire vers le Sud-Est et les Pyrénées au Sud.

La maison bois de nous & lotissement
Cliquez ici pour voir la version "où est Charlie ?"

Le lotissement a 2 ans, il comprend 12 lots de 700 à 1700m² environ (dont 4 pas encore construits, ça va venir on ne s'inquiête pas). Nous sommes situés en plein milieu.


Ce petit d'exercice de repérage nous a donné une idée : on fera une table d'orientation au point le plus haut du terrain.
- ... Puisque je te dis que là-bas c'est Bondigoux !

- Mais non ça peut pas être Bondigoux, Bondigoux c'est entre
Magnanac et La Madelaine : moi je te dis que c'est Boujac.
-
Ha peut être ... de ce côté c'est Lacougotte-Cadoul alors ?
- Non plus allons ! Soit c'est Saint Perdouls, soit c'est Esclausolles.

- Ho, hé ! Esclausolles ça peut pas être là, à mon avis c'est Pugnères, et à côté Le-Pré-de-la-Fadaise.

- Mouais peut-être en fait ... en tout cas là-bas, c'est sûr : c'est Trébons-sur-la-grasse.

- J'aurais dit les Peyrous ...
"

Repost 0
Publié par Mari & bast - dans Notre projet
commenter cet article
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 15:28

On n'a pas encore terminé les finitions du rez-de-chaussée et pas commencé l'étage que l'on pense déjà aux futures "extensions". Rêvons un peu ça ne fait pas de mal :
- on aimerait réaliser une pergola / terrasse devant les 2 baies vitrées de la façade principale,
- une coursive qui finisse le tour de maison, en passant au-dessus des portes de garage.

Tout cela est dessiné en noir sur les 2 photos, en brun les panneaux solaires (eau chaude) déjà en cours de pose :

Croquis pergola Croquis coursive
Panneaux solaires, pergola, départ de la coursive à droite
Coursive (départ à gauche, de l'autre façade)


La pergola sera sans doute construite en bois, du Douglas pour faire une unité avec le bardage. Cette éventuelle pergola pourrait même se transformer en véranda en "L", d'environ 33m².

Pour ce qui est de la coursive on hésite entre poutrelles métalliques IPN pour la structure + lames de bois pour le sol, ou bien faire tout en bois avec une poutre en lamellé-collé pour franchir la portée de 8m.
On pourrait reprendre le principes de potences que l'on avait mis en place pour échafauder l'étage (photo à droite).
Cette coursive servirait également d'appenti pour le garage en sous-sol : pratique pour ouvrir les portails sous la pluie sans se mouiller.
   Pare-pluie toiture

On n'en est pas là encore mais lorsque le temps et le budget nous le permettont ...

Repost 0
Publié par Mari & bast - dans Notre projet
commenter cet article
1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 19:02

La plupart des matériaux écologiques sont globalement plus cher que l'équivalent classique, le circuit de distribution étant pour l'instant moins important (logique de l'offre et de la demande).
Dans les matériaux que nous avons utilisé, c'est pour les peintures que l'écart est le plus important : 2 fois plus cher au minimum. Edit mai 2011 : on peut désormais en trouver quasiemment au même prix.

Mise à part la question d'idéologie, qu'en est-il des performances ?
Prenons le cas des isolants que nous avons utilisé, laine de bois et chanvre : ils offrent une isolation, déphasage (confort été pour simplifier) et longévité (résistance à l'humidité et au tassement) supérieurs à la classique laine de verre. Le surcoût de départ sera rapidement amorti en économies de chauffage et de clim.
Pour ce qui est des peintures utilisées : 0 odeur désagréable, ni à la pose, ni au séchage, contrairement à la peinture acrylique "classique" utilisée pour le garage (ne comparons même pas avec une glycéro, à vomir à bannir, beurk !). Et elles semblent couvrir autant.

D'autres part il existe de nombreuses technologies (chauffage, etc.) "économes en énergie", mais qui ne le sont PAS DU TOUT en investissement de départ ! Et donc peu rentables à court et moyen terme, voir inamortissables si la durée de vie de l'appareil est inférieure à la période avant rentabilité ... Attention donc aux sirènes des "commerciaux-écolos", sortez votre calculette avant d'investir !
Ensuite tout est affaire de choix, budget, confort, etc.
Tout n'est pas non plus affaire de rentabilité heureusement, néanmoins attention.

De notre côté, après avoir été tentés par pas mal de choses, il a fallu raisonner par priorité et trouver NOTRE solution adaptée en rapport qualité / prix (cf article précédent : Une maison "écologique" : notre plan d'action)

Dans tous les cas, LA valeur sûre à la base est l'isolation : loin d'être chère, même en matériaux écolos, ne consommant aucune énergie une fois posée, c'est elle qui garantira le gros du confort plus que n'importe quel autre système couteux. En hiver c'est toujours plus facile de se réchauffer avec un gros manteau qu'en bikini. 
L'autre valeur sûre qui ne coûte rien est de respecter les principes de bioclimatisme. Il suffit de bien penser son plan en début de projet (positionnement de la maison par rapport au terrain, ouvertures, etc.) pour bénéficier d'apports solaires non négligeables en hiver et être efficacement protégés de la chaleur en été.

Repost 0
Publié par Mari & bast - dans Notre projet
commenter cet article
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 23:00

Nous avons essayé de faire une maison écologique.
Le terme le plus important de la phrase est "Essayé" !
Dans "écologique", nous entendons une maison composée au maximum de matériaux sains, et la moins énergivore possible.

"Pourquoi une maison écolo ?" vous demandez-vous peut-être. D'abord par conviction et par volonté de vivre dans une maison la plus "propre" possible, mais AUSSI par soucis d'économies.
En effet les énergies fossiles (moteur actuel de notre société) se raréfient, leur prix augmente ... rien de bon en vue pour le porte-monnaie, si ce n'est pour le bien être de notre planète qui commence à tousser fort.
D'autre part, même si la plupart des technologies "écolo" demandent un investissement conséquent, d'autres ne coûtent pas beaucoup plus et sont vite amorties (cf article "Maison écologique & budget : généralités"). Et certains principes de bon sens ne coûtent rien, tout en permettant d'économiser beaucoup par la suite ! (bioclimatisme)

Voici le plan d’action :

  • 1/ Une maison sur-isolée avec des matériaux adaptés pour l'été et l'hiver, afin de diminuer les consommations d'énergie pour refroidir /chauffer
  • 2/ Positionnement de la maison, plan et ouvertures en accord avec les règles de base de la construction bioclimatique (coût : 0 cacahuettes)
  • 3/ Utiliser le plus possible de matériaux "sains" : bois, laine de bois, de chanvre, peinture naturelle ou éco-labellisée, fermacell, liège …
  • 4/ Utiliser des systèmes moins énergivores : poêle à bois, puits canadien, chauffe-eau solaire
  • 5/ Recycler ou amener les déchets de chantier polluants à la décharge (ça peut ne paraître rien mais combien de gens brûlent encore les restes de plastique / polystyrène ? Les poumons des enfants des voisins disent "merci !" )

Notre constructeur étant sur la même longueur d’ondes, tout va bien !

N
ous ne pourrons pas éviter l'utilisation de certains produits plus polluants (colle fermacell, silicone, un peu de mousse expansée, peinture et lasure acrylique classique dans le garage et sur le lambris...) pour des raisons budgétaires évidentes (lasures 3x plus chères que les classiques par exemple), ou tout simplement car il n'y a pas encore d'équivalent écolo à certains produits (colle fermacell par exemple).



LE COUP DE GUEULE DU JOUR : Précisons qu'écologie ne signifie pas retour à la préhistoire.
A bas les clichés mi-démagos mi-fatalistes made in Volkswagen&Cie qui prennent les gens pour des neuneus.
NON on n'arrête pas de respirer pour ne pas produire du CO2.
NON on ne porte pas de peaux de mouton sur le dos.
C'est dit, ça va mieux.
(Et message personnel à Emilie, NON on est pas des "babos", screugneugneu ! )


Repost 0
Publié par Mari & bast - dans Notre projet
commenter cet article
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 22:59

L'autoconstruction s'est imposée pour plusieurs raisons :
1/ budgétaires tout d'abord par rapport à la surface désirée (3 niveaux de 80m²) et les matériaux employés,

2/ car cela nous intéressait : construire soi-même sa maison doit être une aventure passionnante !
3/ et car on s’en sentait capables
: 2 paires de bras, 2 paires de jambes et 2 têtes -> on devrait s'en sortir, y'a pas de raisons ...

Soyons précis, la « semi-autoconstruction » :
- on participe aux étapes de pose et montage du gros œuvre avec le fabriquant d'ossature bois Epicéa Construction (sous-sol, murs, toiture), qui propose une palette de solutions pour plusieurs niveaux de budget.
- on se garde le second œuvre (cloisons, sols, plomberie, électricité, cuisine, salle de bains …), avec les conseils avisés du même constructeur si on est bloqués.

Pour que ce système fonctionne bien, il faut :
1/ Un contrat avec l'entreprise qui spécifie précisément qui fait quoi.
2/ Une bonne dose d'investissement personnel évidemment !
3/ Des amis et familles motivés (prévoir des rotations pour garder le rythme et des barbecues pour les appâter).
4/ Facultativement mais c'est TRES pratique un papa retraité disponible, compétent, motivé et zélé. Notre "papi bricolo" à nous !

Check-up : 1 OK, 2 OK, 3 OK et 4 OK -> on se lance !

Nous profitons déjà de cet article pour remercier encore et encore nos "héros" de cette aventure :

- Les amis (même si c'est pas encore fini : on aura besoin de vous !) : Camille, Julien, Mickael, Seb, Remy, Ludo "le pôte à Seb" qui ont mis tout leur coeur à l'ouvrage quand ils ont pu.
- Nos valeureux terrassiers qui n'ont pas peur d'engager leur pelleteuse dans des pentes vertigineuses (perso j'oserais pas) : Alex le beau-frère et Gilbert le voisin.
- Le papa retraité
bien sûr, toujours là sur le chantier, ainsi que les autres membres de la famille !
- Egalement M. Bouard, d'
Epicéa Construction, sans qui LA maison de nos rèves ne serait encore qu'un rève.

Repost 0
Publié par Mari & bast - dans Notre projet
commenter cet article
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 22:57

Les premiers ennuis commencent : trouver un constructeur qui accepte de faire la maison que nous voulons ...
Eh oui nous sommes exigeants, on veut habiter dans une maison qui nous plaît ! Ca parait tout bête mais on va vite se rendre compte que ce n'est pas une évidence.

Le plan est simple (enfin ... c'est ce que l'on croyait naïfs que nous sommes, pfff) : maison avec sous sol,
4 chambres (ou possibilité d'en aménager plus tard) et une grande pièce à vivre.

Voici nos échanges avec quelques constructeurs :

1/ Premier constructeur

  • - constructeur 1 : vu votre budget, il vous faut un mouchoir de poche de quelques m²
  • - nous : et pour le sous sol ?
  • - constructeur 1 : oh la la c'est pas possible il faut mettre la maison sur pilotis et vous vous débrouillerez pour murer entre …
  • - nous : ah bon ? Et si vraiment on veut un vrai garage ?
  • - constructeur 1 : il faut compter 60 000 euros en plus pour le faire
  • - nous : merci pour tout, au revoir (l'essentiel est de rester poli face à la déception et de ne pas s'énerver, après tout le projet vient de commencer, il faut rester zen pour tenir sur la durée )

2/ Nous passons à un autre constructeur

  • - constructeur 2 : je vous ai fait un plan possible de maison avec les chambres en bas, pas de garage, la pièce à vivre en haut, le tout très petit et qui coûte très cher
  • - nous : c'est bien mais ça ne nous plaît pas ainsi
  • - constructeur 2 : ben ma petite dame, vous êtes jeunes, vous en ferez plein des maisons, faut pas être difficile pour la première !
  • - nous : merci pour tout, au revoir (l'essentiel est de rester poli face à l’incompréhension et de ne pas s'énerver, après tout le projet vient de commencer, il faut rester zen pour tenir sur la durée )

3/ Nous tentons de rencontrer encore un autre constructeur

  • - nous : bonjour on vient rencontrer M. X, on avait rendez-vous
  • - secrétaire constructeur 3 : ah mais il est pas là
  • - nous : mais ... mais on vient de faire une heure de route pour ce RDV !
  • - secrétaire constructeur 3 : il est parti pour raison familiale et a du oublier de vous prévenir, c'est dommage !
  • - nous : merci quand même, au revoir (l'essentiel est de rester poli face au "poselapinage" -du verbe "poserunlapin"- et de ne pas s'énerver, après tout le projet vient de commencer, il faut rester zen pour tenir sur la durée )

4/ Nous trouvons enfin le fabriquant de maison ossature bois "Epicea construction" sur un gros coup de chance, et lui présentons projet + budget :

  • - épicéa : je vous fait un devis correct pour la maison que vous voulez avec un garage
  • - nous : c'est possible ?
  • - épicéa : ben oui pourquoi ?

Alors OUI c'est possible, ne perdez pas espoir !

Repost 0
Publié par Mari & bast - dans Notre projet
commenter cet article
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 22:56

Après quelques hésitations de zone géographique, le choix du terrain a finalement été assez facile.
C'était le deuxième que l'on voyait dans le secteur qui nous intéressait et la situation du lotissement, en haut d'une colline (« avec vue »), nous a tout de suite plu.
Quelques visites et un acte notarié plus tard, c’est dans la poche !

Le terrain fait 1700 m², à flanc de colline, avec une grande partie très en pente.
Qu’à cela ne tienne : on peut l'arranger à grands coups de pelleteuse pour en faire des terrasses. De plus cette pente est tout à fait propice à un sous-sol. Un noyer « centenaire » trône en son centre, ainsi qu’un puits.

Le terrain étant orienté NORD-EST, pas forcément l’idéal d’un point de vue bioclimatique (oui, car entre-temps nous avons bûché notre idée de maison « bio », on y reviendra), nous allons devoir choisir judicieusement l’emplacement de la maison. Nous avons donc placé celle-ci dans le premier tiers EST, vers la route, car c'est la partie la plus ensoleillée. Cela nous permet en plus d'avoir une bonne partie du terrain à l'abri des regards.

Elle sera orientée avec la façade principale plein EST = vue sur la vallée du Tarn.

Vue Est : la plaine du Tarn Ouest : un sacré talus qui va goûter à la pelle mécanique !
vue vers l'Est vue vers l'Ouest


Le pignon SUD sera bien vitré pour les apports solaires, il acceuillera un panneau solaire de production d'eau chaude. Le pignon NORD n'aura pas d'ouvertures et étant côté pente servira d'entrée de garage (sous-sol).

Côté sud, propice aux baies vitrées et panneaux solaires

Au Nord, un joli vallon d'où vient un petit vent frais en permanence
vue vers le Sud vue vers le Nord
Repost 0
Publié par Mari & bast - dans Notre projet
commenter cet article
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 22:54
Eté 2008 : une envie soudaine d’avoir « notre chez-nous » nous prend.
Après des années de locations, ça y est, c’est décidé : nous serons propriétaires !

Nous voilà parti vers la looongue période de recherches et de doutes : achat neuf, achat vieux, construction, lotissement, terrain diffus ? …Seule certitude à ce moment-là : nous voulons une maison avec jardin.
   dessin_maison.jpg


Rapidement la cible se précise : en région Toulousaine, les terrains des premières couronnes sont hors de prix. L’achat vieux est surévalué. L’achat neuf ne correspond pas à nos attentes en matière de surface.

OK, nous sortirons donc de Toulouse et nous construirons.
Entre-temps un nouveau critère s’est rajouté à notre cahier des charges : la maison sera en bois.
Entre rêve de gosse et envie de bâtir « sain », c’est CE type de construction qui nous fait envie.

Reste donc à trouver le terrain, le constructeur, et le financement ...
Haut les coeurs, en avant !

Repost 0
Publié par Mari & bast - dans Notre projet
commenter cet article

Bienvenue chez nous !

La maison bois de nous, c'est le blog des tribulations de Mari et Bast et de leur "presqu'auto-construction", commencée fin 2009, quelque part entre Toulouse et Albi. Maison en ossature bois, bioclimatique, basse consommation, théoriquement BBC effinergie.

Lamaisonboisdenous : La maison bois de nous    autoconstructeurs 2011

Famille, amis, autoconstructeurs, bricoleurs, curieux ou autres : c'est avec plaisir que nous partageons notre projet, nos choix techniques, nos recherches, et le récit des étapes de la construction.
Vous voulez réagir à un article, donner votre avis ? FONCEZ : un commentaire ça fait toujours PLAISIR !
Et n'hésitez pas à vous inscrire à la lettre d'infos (juste en dessous) pour ne rater aucune nouvelle.

Vous Cherchez Quelque Chose ?

Coucou, qui est là ?

LaMaisonBoisDeNous a accueilli un total de visiteurs, il y a actuellement  Internautes en cours de visite.

Les blogs que l'on suit

On n'est pas seuls à s'aventurer dans la construction, et il y a tellement de beaux projets que c'est dur d'en sélectionner seulement quelques-uns. Voici quelques blogs que l'on suit assiduement.

Ils ont fini / ils sont des "références" connues :
Ils sont forts ils sont beaux : ils sont ICI !

Et ci-dessous ceux qui y sont encore :
Mob-Castelneuvienne : une mob super sympa, un blog tout aussi sympa
NidEcologique : une mob avec isolation en paille, avis techniques sur plusieurs technologies "écolo"
La cabane à Xavier : rénovation maison, ceinture noire en bricolage mécanique
Danslamaison : rénovation d'une maison des années 30 qui ne manque pas de charme
Hep-toit-la-bas : future jolie mob dans les hautes Alpes
Maison.bioclimatique : une jolie maison bioclimatique en haute-Savoie
NotreMaisonEnMadriers : maison en madriers de bois dans le pays du vent d'Autan, le Lauragais
NifNif : la maison en bois de NifNif. Le loup peut toujours souffler ...
Mamaisonsolaire : une jolie maison solaire en bois, dans le massif central
MaisonChanvre : une belle maison en paille avec entre autres un poêle Stuv 30 et un puits Canadien. Un des premiers blogs construction que l'on a découvert, qui nous a motivé à nous lancer dans notre propre projet, et récemment re-découvert avec plaisir.

Comprendre, partager